Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La blonde et la schtroumfette

 :: Le Quartier Des Boutiques :: Le Centre Commercial
Ven 2 Sep 2016 - 23:02
Elyôn était partie de chez Sarah en précipitation et montée les escaliers sans regarder personne, ne voulant pas montrer son visage ruisselant de pleurs, elle ne se sentait plus d'attaque à faire quoi que ce soit. Elle ouvrit son appartement en monde zombie et se traîna jusqu'à sa chambre, claquant la porte et se jetant sur le matelas pour se défouler. Les larmes reprirent leurs flots tandis qu'elle tapait sur le mur frénétiquement pour expulser sa colère. Elle n'était pas en colère après Sarah, non, plutôt contre elle même et elle se haïssait de ne rien avoir vu venir, d'avoir été complètement impuissante face à elle même. Elle avait continué jusqu'à en avoir des crampes dans tous ses muscles. Son point là tiraillait, ses yeux la piquaient. Finalement au bout d'une heure elle finit par se calmer enfin et s'endormit, le scénario se répéta les deux jours qui suivirent.

Tous les matins en se réveillant elle se sentait bien une seconde puis se rappelant de tout, elle se roulait dans sa couette telle une petite chenille mordant le tissu. Elle avait toujours du mal à comprendre sa situation ? C'était d'autant plus dur que Sarah lui manquait mais qu'elle se le reprochait sans cesse. La blonde ne lui avait rien fait de mal, mais elle s'énervait toute seule en pensant que c'était pourtant bien elle qui lui faisait un tel effet et lui faisait oublier Serah. Elyôn avait honte d'elle-même. Elle laissa encore couler quelque jours et se résigna.. Elle ne pouvait rien faire de ce sentiment si elle ne revoyait pas Sarah,  les idées à plat. Et celle-ci avait bien lu son papier et lui avait dit qu'elle aurait besoin d'aide pour choisir un kimono. Le sixième jours, Elyôn vit finalement son téléphone sonner. Elle sursauta, sentit son coeur bondir dans sa poitrine, le regarda s'allumer et diffuser une chanson kawaii de kyary pamyu pamyu en affichant un numéro inconnu, mais n'osa pas répondre. Finalement elle regretta de n'avoir pas décroché.. Elle prit le téléphone et recomposa le numéro. Le téléphone sonna longuement avant de décrocher.

- A... Allô ? Je... Oui ? Tu voulais me voir ?

Va savoir pourquoi elle aurait juste pu parler mais elle avait parlé d'organiser un rendez-vous alors elle avait plutôt demandé le lieu et l'heure dès que la voix de Sarah s'était faite entendre.

- Je... D'accord ! À demain !

Elle s'empressa de raccrocher et pressa le téléphone contre son coeur, puis enregistra le numéro dans ses contacts, sans se l'avouer elle attendait patiemment cet appel mais voulait ne rien en laisser paraître.. c'était un peu raté, sa voix n'avait rien de calme et trahissait ses émotions. Elle jeta un regard en direction de son armoire en se demandant ce qu'elle allait mettre. En ce moment, Elyôn n'était pas dans sa période loli, non elle avait envie d'une robe simple et colorée. Elle en avait des tas, elle se mit donc à hésiter pendant longtemps... avant de se mettre à toutes les essayer devant son miroir et n'arrivant pas à se décider, faisant les cent pas. Ce soir-là, elle n'arriva presque pas à trouver le sommeil, partagée entre hâte et remords et ne s'endormit que très tard. Elle se leva en sursaut au petit matin, son réveil sonnait depuis une bonne vingtaine de minutes.. Elle se demanda où elle était avant de voir l'heure et se rappeler le rencard, marmonna puis sauta de son lit.

Elle de dépêcha d'aller masquer prendre une douche et masquer ses cernes violacées avec du fond de teint très clair mais ne réussit pas à les cacher entièrement. N'ayant toujours pas choisi, elle prit une robe mauve et un collant noir au hasard, et se dépêcha de les enfiler, prit un sac, des vêtements de rechange avec elle et un mètre, enfila ses chaussures et partit à la sauvette, elle avait dix minutes de retard. Elle arriva essoufflée et un peu courbaturée, n'ayant pas recouvert toutes ses forces, devant l'entrée du centre commercial qui était gigantesque et vit Sarah qui était déjà là. Rougissant jusqu'aux oreilles elle s'excusa, une main gênée tripotant ses mèches de cheveux bleues coiffées à la va-vite..

- S.. Salut... Excuse moi du retard, j'ai eu une panne d'oreiller.

Elle fit mine de regarder une vitrine en lui tendant la main, elle n'arrivait pas à la regarder en face ni à aligner trois mots sans bégayer.

*Bor.del qu'est-ce que je fais moi fallait lui faire la bise... c'est comme ça qu'ils font chez les européens, non..? raaah et puis nan*



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar
Elyôn Kaora
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière
Elyôn Kaora
Sam 3 Sep 2016 - 0:13
Ce matin là, Sarah prit son courage à deux mains pour appeler Elyôn. Elle avait du temps devant elle et espérait avoir attendu assez longtemps pour qu'elle daigne lui répondre. Elle avait passé les six derniers jours à ruminer sur si elle avait le droit ou non de lui téléphoner. Enfaite elle n'avait pensé qu'à Elyôn. Elle n'avait pas eu de réponse a ses questions et la façon dont elle s'était enfuit. Sarah ne l'avait pas comprit. Elle avait bien essayé la méthode violon pour penser à autre chose, mais c'était encore pire quand elle jouait.
Sarah lui téléphona donc une première fois sans réponse. Peut être qu'elle ne voulait toujours pas lui parler ? Elle était déprimée, elle avait tellement envie de la voir. Cette semaine était passée vraiment lentement. Elyôn la rappela quelques secondes plus tard. Sarah décrocha et entendit la voix d'Elyôn. Elle se mit à sourire bêtement.

"Oui, tu te souviens pour le kimono..."


Elyôn était très brève et allait à l’essentiel. Sarah aurait bien aimé entendre sa voix un peu plus longtemps, mais elle n'insista pas.

"Demain dix heures à l'entrée sud alors, à demain !"

Les vingt-quatre dernières heures furent les plus longues. Sarah restait dans sa chambre avec un livre. Ça aurait pu paraitre normal venant d'elle, mais elle relisait sans cesse la même phrase. Elle n'avait aucun intérêt particulier, mais Sarah pensait à autre chose alors elle ne s'en rendit même pas compte. Elle se demandait comment cette journée allait se passer. Si Elyôn allait encore être énervée. Si elle n'allait pas s'énerver pour rien elle même encore une fois. Allaient elles encore se fâcher pour des bêtises ? Elle voulait que pour une fois tout se passe "normalement". Qu'elle trouve un joli kimono et qu'elle passe un bon moment avec son "amie". C'était réalisable non ?

Sarah se réveilla très tôt. C'était devenue une habitude depuis quelques temps. Alors devoir être au centre commercial pour dix heures ne serait pas très compliqué. Elle prit tout son temps pour se préparer. Elle mit une de ses innombrables robes claires qu'elle aimait tant. Celle d'aujourd'hui était bleue. Très pâle, tellement qu'on aurait pu le confondre avec du blanc. Elle trouvait qu'un bleu classique n'était pas assez lumineux. Sauf sur Elyôn évidement. De toute façon sur elle Sarah trouvait que tout était beau.

Sarah mit de la musique dans ses oreilles et rejoint le point de rendez vous. Elle écoutait un morceau d'un compositeur de jazz qu'elle voudrait bien apprendre à jouer au violon. Elle essayerait quand elle aurait le temps. Elle avait facilement dix minutes d'avance. De toute façon elle avait sa musique alors elle s'en fichait un peu. Elle ne remarqua même pas qu'elle avait passé vingt minutes à attendre Elyôn. Elle la vit arriver toute essoufflée. Elle avait couru ? Sarah retira les écouteurs pour l'entendre s'excuser d'être en retard ? Sarah regarda sa montre, un peu moins de dix minutes. Elle ne lui en voulait pas vraiment.

"Bonjour, ce n'est pas grave, tu vas bien ?"


Sarah ne comprit pas pourquoi Elyôn lui tendait la main, mais elle lui donna la sienne sans trop réfléchir. Qu’allait elle faire avec ? Elyôn avait ses cheveux coiffés n'importe comment. C'était surement du a son réveil express pour ne pas être en retard. Sarah les lui coiffa rapidement avec sa main libre et se posta juste devant elle. Elyôn regardait la vitrine éteinte d'un magasin fermé. Pas très crédible comme excuse.

"Pourquoi est-ce que tu évite mon regard ?"

Elle lui fit un sourire comme pour la pousser à lui répondre honnêtement. Sarah aimait bien regarder ses jolis yeux bleus. Quand elle tournait la tête de cette façon, elle ne pouvait pas. Elle trouvait ça frustrant.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar
Sarah Gray
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 20
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3
Sarah Gray
Sam 3 Sep 2016 - 3:40
Quand Ely arriva sur place, Sarah se tenait déjà là, écouteurs aux oreilles, en robe bleue pastel, cela ne put l'empêcher de sourire une ou deux secondes en voyant sa couleur préférée. Ce n'était pas assez vif à son goût, mais ça restait un bleu et cette robe lui seyait bien, comme pratiquement toutes les autres. Sarah avait l'air de mettre souvent des robes, ça lui plaisait bien, c'était au moins une chose qu'elles avaient en commun. Tout de même, ça faisait bizarre d'inverser les rôles.. Sarah en mauve, Elyôn en bleu. Malgré que Sarah regardait sa montre, son retard ne semblait pas la déranger tant que ça, elle avait visiblement passé le temps en écoutant de la musique. Ely y jeta un coup d'oeil discret, se demandant ce qu'elle avait bien pu écouter. Du violon ? Ou peut-être autre chose ? C'était dans un de ces moments d'interrogation qu'Elyôn devait se rendre compte que, à l'évidence, elle ne savait rien de Sarah, seulement deux trois détails par ci par là.

- Euuuuh... Oui ça va, et toi ? Tu as fait quoi de beau ces derniers jours ?

Elyôn ne se voyait pas du tout dire à Sarah que non tout n'allait pas bien et qu'elle ne faisait que dormir. C'était dans les habitudes d'Elyôn d'être un peu hypocrite, même envers elle même, mais là vraiment même si elle avait envie d'être sincère, elle ne se voyait pas raconter que ces derniers jours elle n'avait fait que pleurer, dormir, taper dans un mur, manger des plats tout faits et ronchonner sur elle même. Elyôn insistait tellement du regard sur cette grille en ferraille fermée qu'elle ne se rendit pas compte en serrant la main que Sarah allait la recoiffer et qu'à son contact elle eut un léger soubresaut, elle plissa les yeux en priant pour que ça passe le plus vite possible. Ça la chatouillait un peu mais même que si elle ne sentit le bout de ses doigts, elle se surprit à penser qu'elle avait une peau douce.

- Laisse faire je m'en occupe.

Elle sortit une brosse et un miroir de poche et arrangea ses cheveux en quelques secondes, tout en se reprochant d'avoir oublié un détail si important. Le coiffages à la main n'allait pas à ses cheveux épais d'asiatique. Au passage, elle en profita pour défaire un noeud. Comme elle ne regardait toujours pas Sarah dans les yeux et que ça n'était pas discret du tout, la musicienne le lui dit remarquer en lui demandant la raison. Elle déglutit, soit elle lui confiait tout, soit elle trouvait une excuse.

- Hein ?! Euuuh... J'avais l'esprit ailleurs ! E... Excuse moi, je te regarde maintenant ! Je te regarde.

Elle se força à regarder dans sa direction timidement et vit d'un coup que Sarah s'était rapprochée d'elle, avec un grand sourire insistant. Sarah n'allait pas la lâcher !

- Kyaaaahh !

Elle fit un bond en arrière. Depuis quand est-ce qu'elle avait peur quand Sarah se rapprochait ? Elyôn avait cette vision lui rappelant la scène où elle avait à peu près compris qu'elle ressentait plus que de l'amitié pour Sarah, cette scène où elle avait désiré l'embrasser et où elle n'arrêtait pas de la fixer. Elle était pratiquement sûre que si elle la regardait ne serait-ce que trente secondes, ça recommencerait. Elle la dévisagea quelques secondes. Sarah avait vraiment un très joli sourire qui la faisait craquer.

*Arrête de penser à ça ! *

Elle lui attrapa le bras et l'entraîna derrière elle, quelques magasins commencaient à s'ouvrir. Des coiffeurs, des magasins de vêtements, des cafés, des opticiens... il y avait de tout  ! Elle ne savait pas trop où donner de la tête ni où trouver les kimonos alors elle l'embarqua dans le premier magasin de fringues qu'elle croisait. Dix secondes plus tard, Elyôn avait trouvé une objet d'attention suffisant pour arriver à ne plus trop regarder Sarah et se détendre un tout petit peu. Elyôn venait de passer en mode accro du shopping et fouinait dans un rayon de robes, oubliant complètement les kimonos.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar
Elyôn Kaora
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière
Elyôn Kaora
Sam 3 Sep 2016 - 10:57
A la simple question de Sarah, Elyôn ne réussi même pas à lui dire la vérité. Elle lui disait qu'elle allait bien alors que Sarah voyait bien qu'elle était fatiguée. Elle la prenait pour une idiote ? Pourquoi est-ce qu'elle lui mentait alors que Sarah faisait l'effort d'être honnête avec elle depuis le début. Admettre qu'elle était un peu fatiguée était si dur que ça ? Ça la vexa un peu, mais elle ne le montra pas. De toute façon Elyôn ne la regardait pas, elle ne pouvait pas s'en rendre compte.

"Moyen et je n'ai pas fait grand chose à part travailler. Et toi ?"

Elle ne laissa pas non plus Sarah toucher ses cheveux bien longtemps. La blonde n'avoua pas qu'elle avait juste envie de la coiffer. Elle n'insista pas, après tout il y a des gens qui n'aiment pas qu'on leur touche les cheveux. Alors elle poussa sa main et laissa Elyôn se recoiffer. Elle évitait encore de croiser son regard. Sarah avait un peu de mal à en comprendre la raison.

Sa question n’eut pour effet que de pouvoir croiser les yeux de son amie quelques secondes. C'était bref, mais ça suffi à Sarah pour voir qu'elle s'était forcée. Elle avait si peu envie de la regarder ? Elyôn cria et recula en voyant Sarah, elle ne comprit pas non plus. Elle la regarda perplexe, mais savait très bien qu'elle n'aurait pas de réponse et qu'Elyôn allait encore l'éviter. Sarah essaya de ne pas y penser sinon ça allait l’énerver et elle s'était promis de ne pas le faire aujourd'hui.

"Dis moi, est-ce que je t'ai fait quelque chose ? Je suis désolée si c'est le cas."

Elle s'efforça de ne pas prendre une voix dure. Au final elle n'était pas très chaleureuse non plus.
Elyôn la prenait pas le bras pour se précipiter dans un magasin. Sarah la suivit sans rien dire. Elle la regardait chercher quelque chose dans le rayon robes. Elle se doutait bien qu'il n'y avait pas de kimonos ici et ne s'en préoccupait pas. C'était simplement son excuse pour la revoir. Elyôn l'ignorait complètement. Ça commençait à l'énerver de plus en plus. Elle devait se retenir de ne pas la pousser quelque part pour qu'elle soit obligée de la regarder. Sarah essaya de se concentrer sur ce qu'il y avait dans le magasin pour arrêter de penser a cette option. Il n'y avait que des couleurs et des formes extravagantes, absolument pas son style.

Sarah resta muette à observer Elyôn qui avait l'air de trouver tous ces vêtements très intéressants. Sarah elle n'aimait pas spécialement faire du shopping, c'était juste pour la voir qu'elle avait proposé d'aller au centre commercial. Résultat, elle n'avait pas le droit à un seul regard. Elle était frustrée et vexée. Elyôn ne s'en rendait sans doute même pas compte, mais pouvoir la regarder dans les yeux était la seule chose qu'elle voulait. Pourquoi elle ne lui accordait pas ? Elle ne l'avait pas vue pendant presque une semaine et pourtant Sarah ne lui avait pas manqué ? La blonde n'avait fait que penser à Elyôn et ce n'était visiblement pas réciproque. C'était dur d'être assez loin d'elle pour avoir l'impression d'être deux inconnues par hasard dans le même magasin. Sarah était patiente mais elle avait des limites.

Elle prit un vêtement au hasard et traina Elyôn dans une cabine d'essayage en faisant semblent de vouloir son avis. Elle la poussa contre le fond de façon à ce qu'elle ne puisse plus bouger. Elle lui attrapa le visage pour l'obliger à la regarder. Sarah la regarda droit dans les yeux quelques secondes avant de la lâcher. Elle lui fit un petit sourire triste.

"Arrête de m'ignorer comme ça, c'est vexant..."

Sarah se rendit compte de ce qu'elle venait de faire et se recula légèrement pour laisser Elyôn partir si elle le voulait. Mais qu'est-ce qui lui avait prit ? C’était elle qui n'arrivait plus à regarder l'autre dans les yeux maintenant. Sa réaction était un peu excessive non ? Elle essaya de se rattraper, mais c'était bien trop tard.

"Ah heu pardon je ne sais pas ce que je fais. Je devrais peut être te laisser tranquille aujourd'hui ça n'a pas l'air d'aller et tu n'as pas l'air d'avoir envie de me voir alors... Je ne voulais pas t'obliger à venir, mais tu m'as tellement manqué que quand tu m'ignore comme ça, je..."

Sarah arrêta de parler pour ne rien dire. Elle avait du mal à dissimuler sa gêne et était prête a s'enfuir.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar
Sarah Gray
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 20
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3
Sarah Gray
Sam 3 Sep 2016 - 14:03
Elyôn n'avait pas prévu de se prendre sa question de revers. Répondre honnêtement aurait été plus que révélateur. Elyôn arrivait bien à palper sa propre gêne, mais elle ne se rendait pas compte de ce dont elle avait l'air de l'extérieur, ni que ça vexait Sarah. Malgré s'être remué les neurones pendant un long instant, Elyôn ne vit pas ce qu'elle pourrait inventer. Si elle disait qu'elle avait cuisiné, il était fort probable que Sarah lui demande ce qu'elle avait fait, elle avait bien vu que c'était un ventre sur pattes et que la cuisine ne la laissait pas indifférente, hors Mme n'avait même pas eu le courage de se faire réchauffer des pâtes et s'était contentée de plats déjà tout fait à faire réchauffer au micro-ondes.Au final, dire la vérité était la meilleure option... Elle laissa fuir son regard encore plus loin, mais ce coup ci, ce n'était pas pour l'éviter. Sarah ne se rendait sans doute pas compte de son état émotionnel.

- J... Je... n'ai rien fait à part dormir...

Elyôn eut honte d'elle même, honte de lui raconter ça. Ce fut juste après qu'elle cria en reculant en ayant vu Sarah s'approcher d'elle que Sarah lui demanda si elle avait fait quelque-chose de mal. C'était comme si plus elle fuyait tout ce qu'elle ressentait, plus Sarah la confrontait à elle même. Depuis le début, à chaque fois qu'elle l'avait vue, elle devenait de plus en plus incontrôlable. Ça la faisait énormément flipper, de plus en plus même. Mais contrairement à Sarah, elle était plus du genre à s'accuser de tout.. Même si d'habitude elle cherchait plus en apparence à accuser les autres plutôt qu'elle même. Presque personne n'avait su jusque là que dans ses moments de solitude elle se mordait les dents psychologiquement de toute cette personnalité tsundere qui s'était déclenchée dès lors que Serah avait disparu. Sarah faisait disparaître ce mauvais côté d'elle, à croire que l'amour était la seule chose avec la cuisine, qui la rende meilleure, même si Elyôn avait tellement de mal avec toutes ces nouvelles émotions et ses sentiments qu'elle faisait n'importe quoi.

- Non tu n'as rien fait de mal... S'il te plaît n'insiste pas...

Elle faillit dire qu'elle allait craquer mais à quoi bon... Ça arriverait inévitablement. Peu après Elyôn arriva enfin à s'occuper d'autre chose que de Sarah en allant fouiner des rayons de vêtements, avec des étoiles dans les yeux. Changement radical donc et elle ne se rendait pas compte que Sarah perdait patience et s'ennuyait ici. Certes Sarah avait dit à Elyôn qu'elle était jalouse, ce qui revenait dans un sens à lui faire une déclaration, mais elle était à mille lieux de penser que ce rencard avait autant d'importance d'elle. Elle avait beau faire de son mieux pour oublier, tôt ou tard tout remonterait à la surface brutalement. Tout ça arriva donc plus vite que prévu quand tout d'un coup Sarah prit une jupe au hasard et l'emmena en cabine. Elyôn regarda la jupe sans comprendre, ce n'était pas le style de Sarah du tout. Elle ne tarda pas à comprendre lorsque Sarah la plaqua contre la cabine en plein et referma le rideau, à l'abri des regards donc et lui saisit le menton. Ce coup ci pas de peau douce, plutôt une poigne d'acier qu'elle sentit. Elyôn crut qu'elle allait mourir sous la colère de Sarah mais aussi sous ses battements de coeurs incessants et devint vraiment toute rouge. Mais Sarah lui dévoila un regard triste, un qui lui fit énormément de peine et qui lui donnait envie de tout oublier l'espace d'un instant pour la prendre dans ses bras. Sarah était vexée ? Elle n'avait pas été capable de le remarquer jusque là. Son coeur détala, elle commença à être prise de sueurs

- Sarah... implora-t-elle du regard...

Elle ne trouva rien d'autre à dire, jusqu'à ce que son amie la libère de son emprise et se recula en s'excusant, lui laissant le chemin libre si elle voulait s'en aller et menaçait elle même de partir. Elyôn regarda le passage, elle n'avait vraiment aucune intention de s'en aller. Mais Sarah la mettait face à un réel ultimatum. Si elle partait tout serait peine perdue, toute cette semaine n'aurait servi à rien, elle serait bonne à repartir sous sa couette et à paniquer à nouveau. Elle n'avait pas non plus envie que Sarah s'en aille, elle avait trop stressé et patienté pour la laisser filer comme ça. Elyôn en avait marre, elle luttait trop contre elle même elle laissa exploser ses émotions au grand jour, elle atteignait ses limites.

- Arrête, s'il te plaît tu ne comprends pas ! Chaque fois je te regarde j'ai envie de t'embrasser, c'est ça que tu veux ?! Je ne comprends plus rien à ce qui m'arrive, j'ai pas arrêté de penser à toi, à toi et seulement à toi tout le temps, tout le temps, tout le temps alors qu'avant d'arriver ici j'aimais quelqu'un d'autre !!! Je comprends plus rien...

Elle la saisit au col et la plaqua d'un coup contre elle en se mettant à pleurer. Elle craquait complètement. Elle n'arrivait pas à ne pas pleurer ces temps-ci, elle n'avait pas assez de force pour se maîtriser, juste assez pour essayer de faire illusion, mais Sarah faisait tomber petit à petit tous ses masques. Si veux tout ce qu'elle venait de dire Sarah ne comprenait pas alors que même si c'était de manière brutale elle lui avait dit le réel fond de sa pensée. Heureusement qu'elle n'avait pas mis de mascara, cependant ses cernes se dévoilèrent. Elle se mit à avoir peur de tout ce qu'elle venait de dire et se mit à trembler de tout son être en se rendant compte de ce qu'elle faisait. Elle crut qu'elle allait devenir folle, mais elle n'avait vraiment plus la volonté pour l'instant de repousser Sarah. Elyôn s'en voulait terriblement..

*B.ordel qu'est-ce que tu viens de faire, Elyôn...*



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar
Elyôn Kaora
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière
Elyôn Kaora
Sam 3 Sep 2016 - 18:05
Sarah fut surprise d'apprendre qu'Elyôn n'avait fait que dormir. Cette réponse là semblait déjà plus honnête, mais qui pouvait bien réussir à dormir autant ? Elle devait être vraiment fatiguée ses derniers temps. Sarah était plutôt du genre à se coucher tard et à se lever tôt. Ça explique aussi pourquoi elle était souvent fatiguée.
A la question qui inquiétait Sarah, elle eu une réponse négative. Alors pourquoi Elyôn était elle dans cet état là si elle n'avait rien fait ? Il lui était arrivé quelque chose ? Ça l’inquiétait. Sarah aurait aimé le lui demander, mais Elyôn avait visiblement envie qu'elle lui fiche la paix. Autre chose qui frustrait un peu plus la blonde.

Après avoir entrainé Elyôn dans une cabine d'essayage, elle s'attendait a se faire crier dessus une fois de plus et à la voir partir. Mais non, elle lui dit enfin ce qu'elle avait sur le cœur. Et Sarah s'attendait à tout sauf à ça. Elyôn avait envie de l'embrasser ? Elle ne put s’empêcher de lui lancer un regard étonné. Son air surpris était presque excessif. Elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. Elyôn admettait qu'elle aimait Serah mais elle avait envie d'embrasser Sarah ? Ce n'était pas logique. La blonde était vraiment confuse, elle n'aurait peut être pas du la pousser à lui dire ce qu'elle pensait. Ce n'était pas facile à entendre. Elle ne savait pas si elle devait être contente ou triste. Elle regardait Elyôn avec curiosité, elle aurait voulut en savoir plus. Elle se retint en voyant des larmes couler sur les joues d'Elyôn. Sarah culpabilisa. C'était de sa faute si elle pleurait ? Oui évidement que c'était de sa faute ! Elyôn l'attrapait maintenant pour lui pleurer dessus. Sarah ne pu s’empêcher de rougir, cette situation était vraiment trop gênante. En temps normal elle aurait essayé de garder le contrôle mais elle ne prit même pas la peine d'essayer. Elle laissa son visage montrer ce qu'elle pensait. Elle prit Elyôn dans ses bras, elle voulait la rassurer malgré le fait qu'elle ne le soit pas elle même.

"Arrête de pleurer sinon moi aussi je vais m'y mettre..."

Elle resta comme ça quelques secondes. Elle repensa à ce qu'Elyôn venait de lui dire. C'était une autorisation ? A quoi s'attendait elle en lui disant ça ? Sarah n'arrivait plus a réfléchir clairement. Elle était obsédée par ce qu'elle venait d'entendre. Il fallait qu'elle en ai le cœur net. Sarah mit fin a cette brève étreinte. Et plongea ses yeux dans les siens. Elle avait tellement envie de tester les limites d'Elyôn.

"Qui t'as dit que tu n'avais pas le droit de m’embrasser ?"


Sarah fixa intensément Elyôn. Elle se doutait bien que c'était perturbant et c'était son but. Depuis quand aimait elle perturber les gens ? Ça ne lui ressemblait pas et c'était la faute d'Elyôn si elle changeait. Avait elle conscience qu'elle allait finir par la rendre folle ? Sarah s'approcha doucement de son visage. Elle lui caressa tendrement la joue pour essuyer ses larmes. Elle vint poser un léger baiser sur ses lèvres. Elle s'éloigna un peu de son visage pour observer sa réaction. Sarah était loin d'être aussi sure d'elle qu'on aurait pu le croire. Elle avait très peur et n'assumait pas du tout ce qu'elle venait de faire. Elle se mit à rougir un peu plus et détourna le regard.

"Dis moi, est-ce que j'ai raison d'être jalouse de Serah ?"

Peut être qu'elle gâchait tout en posant cette question, mais Sarah n'avait pas envie de la partager avec Serah. Elle voulait bien admettre qu'Elyôn l'avait rendue égoïste.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar
Sarah Gray
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 20
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3
Sarah Gray
Sam 3 Sep 2016 - 20:43
Elyôn au bout de sa force, dans cette situation embarrassante, s'était retrouvée à faire une drôle de déclaration, suite à quoi elle s'était mise à sangloter comme une madeleine. Une vraie fontaine. Elle avait en gros dit de but en blanc à Sarah qu'elle mourrait d'envie de l'embrasser dès qu'elle croyait son regard et qu'elle ne savait plus quoi faire de tous ses sentiments, elle n'en revenait pas qu'elle le lui ai dit... C'était horrible pour elle parce que ça lui tombait dessus à une période à laquelle elle commençait à peine à affronter son passé. Elle avait aussi avoué avoir aimé Serah, enfin, ça se devinait bien qu'elle n'ait pas prononcé son nom.

Ses petits yeux étaient embués, sa tête était encore une fois cachée dans le cou de Sarah. Au début celle ci était simplement plaquée contre elle, avec une tête surprise de chez surprise, puis finalement Elyôn se retrouva dans ses bras, avec tout de même en tout petit peu d'espace pour voir le visage de Sarah entre deux larmes. Il était pourpre et on pouvait y lire la confusion. Ely se demanda si elle allée être rejetée ou rassurée. Sarah lui dit qu'elle allait pleurer. Elyôn regretta amèrement... elle n'avait jamais voulu voir Sarah pleurer, et encore moins par sa faute.

- Non... S'il te plaît...

Elle disait ça mais elle pleurait encore. Elle essaya tant bien que mal de se calmer, de la serrer dans ses bras et de caresser son dos pour pas que ça n'arrive. Inconsciemment, elle descendit ses mains en bas de son dos. Elle regarda Sarah, n'arrivant plus à regarder ailleurs, surtout dans une telle situation. Elle pleurait toujours un peu mais le regard perçant que posait Sarah sur elle, elle ne pouvait pas le rater. Il y avait un air de défi dans ces yeux. Ça l'intriguait et ça lui donnait surtout envie de rester plongée dans ses yeux bleus qui la fixaient intensément. Plus les secondes passaient, plus Elyôn devenait plus rouge que rouge et son coeur se tapait un sprint en cognant très fort contre son poitrail comme s'il voulait en sortir. Ces yeux, plus elle les regardait, plus elle les trouvait beaux, ça l'hypnotisait complètement. Aussi ce que fit Sarah lui posa une colle. S'écartant légèrement en caressant sa joue et pour y sécher ses dernières larmes d'une main délicate, pendant qu'Elyôn se perdait au fond des yeux de la blonde, elle vint l'embrasser tout doucement. Ce toucher la fit complètement chavirer mais elle ne put y goûter très longtemps, peu de secondes après, Sarah éloigna son visage pour chercher dans ses yeux une réaction. Sarah avait les lèvres les plus douces du monde, selon elle.

Alors Sarah lui donnait une autorisation ? Pouvait-elle se le permettre ? Une partie d'elle lui disait de foncer, une autre d'attendre. D'un bras, elle attrapa à nouveau son dos pour venir placer sa main dans sa nuque, contre le mur, et l'autre sur sa joue droite en imaginant la scène, tout en gardant une minime distance. Mon dieu qu'elle en mourrait d'envie, et cette envie et ces questions, ce stress transparaissaient sur son visage très distinctement.

- Quelqu'un a dit que j'avais l'autorisation ? Je... Je ne savais même pas ce que tu en penserais.

En effet elle savait que Sarah était jalouse. Elle n'y avait vraiment songé mais elle ne voulait pas la faire souffrir. C'était une réflexion à mener. D'ailleurs, Sarah lui posa exactement cette même question : Avait elle raison d'être jalouse ? C'était une question compliquée et elle ne savait pas exactement elle même. Elle n'avait pas envie que Sarah la rejette, elle avait envie l'embrasser encore avec son autorisation à elle. Les pensées fixèrent dans sa tête. Puisqu'elle avait tout avoué, elle ne voulait pas que si elle soit sûre, Sarah ne sache rien d'elle et de ce qui c'était passé avec Serah. Elle voulait être entière et ne laisser aucun doute. Dans l'autre cas,  cela aurait été mentir et regretter, vivre quelque chose basé sur un mensonge. Sarah ne méritait pas qu'elle se comporte ainsi. Elyôn tâcha de se concentrer entièrement, elle reprit son souffle et lui dit, même si elle avait la peur de sa vie :

- Oui, tu as raison... Serah est mon premier amour, c'est également la première personne que j'ai embrassé, et rien de plus que ça... Je n'ai pas eu le temps d'en vivre plus. Je n'ai jamais eu le courage d'affronter mon passé ni de faire mon deuil avant de te rencontrer et de commencer à t'aimer... Tu peux dire que je suis coupable, c'est vrai... C'est toi qui décide.

À ce moment, elle espéra qu'il n'y ait plus de doute à propos de Serah. Elle lui avait dit tout ce qu'il fallait dire et surtout ce que Sarah avait le droit d'entendre avant de prendre une décision. C'était un risque à prendre, un gros risque même de perdre Sarah, mais Elyôn savait après avoir du se confronter à elle même dans sa chambre pendant des heures qu'elle n'avait pas fait tout ce chemin pour être honnête avec elle-même et arriver à accepter ses propres sentiments, qu'elle ne ferait pas demi-tour au dernier moment.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar
Elyôn Kaora
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière
Elyôn Kaora
Dim 4 Sep 2016 - 2:41
Voir Elyôn pleurer attristait Sarah, mais c'était aussi une preuve qu'elle était sincère non ? Elle ça ne lui ressemblait pas trop de pleurer. Elle ne le faisait d'ailleurs jamais, mais elle était différente quand elle était avec Elyôn. Alors même si elle s'était mise à sangloter, ça ne l'aurait pas surprise. Elle arrivait beaucoup moins à être impassible en sa présence.
La réponse de la schtroumfette était assez claire. Elle ne voulait pas voir Sarah pleurer à son tour. Alors elle fit comme d'habitude et reprit le contrôle de sa personne comme elle avait pu le faire de nombreuse fois à l'orphelinat. Elle ne voulait pas qu'Elyôn soit dans un pire état qu'elle ne l'était actuellement. Sarah avait bien conscience qu'elle était la cause de tous ses tracas. Ça la faisait terriblement culpabiliser, mais elle avait besoin de réponses, comme tout le monde.

Après avoir embrassé Elyôn elle espérait une réaction un peu plus visible. Qu'est-ce qu'elle désirait enfaite ? Elle avait du mal à le savoir elle même. Et la proximité de plus en plus visible d'Elyôn la mettait encore plus mal à l'aise et la faisait perdre ses moyens. Elle était toujours aussi confuse. Les yeux d'Elyôn qui la fixait et ses bras attachés dans son dos ne l'aidait pas à réfléchir calmement. Elle ne pouvait pas être rationnelle quand elle la regardait. Et même quand elle ne la voyait pas, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à elle. La seule chose qui la retenait de se laisser aller à tous ces sentiments, c'était Serah. Ça la préoccupait et elle ne voulait pas être un moyens de l'oublier. Elle ne voulait pas qu'Elyôn se rapproche d'elle pour de mauvaises raisons.

Elyôn répondit à sa question sans faire de détour et ça surprit Sarah. Elle était tellement habituée à la voir esquiver. Alors elle avait raison d'être jalouse ? Elle ne s'attendait pas à cette réponse, et ne sut pas comment elle devait réagir. Elle devait lui en vouloir d'avoir été trop honnête ou la remercier ? Elle ne passa pas outre le fait qu'Elyôn venait de lui dire qu'elle l'aimait. Ça lui fit plaisir de l'entendre. Elle se mit même à sourire tout en rougissant. Elle aurait préféré qu'elle ne la voit pas comme ça... Et ça la rassura un peu, même si elle avait toujours peur et c'était normale non ? Sarah était quelqu'un de méfiant et avait du mal à ouvrir son cœur. Pourtant elle était amoureuse d'Elyôn et ça la faisait changer. Elle dissimulait moins qui elle était avec elle.

Le regard insistant d'Elyôn voulait lui dire que c'était à elle de prendre une décision. Mais laquelle ? Quel choix voulait elle qu'elle fasse ? Elyôn croyait elle que c'était si simple que ça ? Elle ne savait pas ce qu'elle devait faire. Elle ne le savait jamais quand il s'agissait d'elle. Elle aurait préféré la laisser prendre une décision. Qu'elle lui dise clairement si elle était prête à oublier Serah pour elle ou non. Si elle était prête à s'engager dans une relation qui n'était déjà pas très bien partie. Mais qu'est-ce qu'elle attendait de d'elle au juste ? Sarah se mit a rire nerveusement, c'était elle qui avait entrainé Elyôn dans cette cabine. Elle s'était mise elle même dans cette situation aussi embarrassante.

"Dans une cabine d'essayage, ce n'est pas l'endroit le plus romantique pour s'embrasser hein ?"


Ce qu'elle venait de dire était stupide, mais elle voulait penser à autre chose. Elle ne voulait pas penser à Serah. Elle ne voulait pas non plus être blessée ou faire du mal à Elyôn. Elles n'arrivaient pas à passer plus de quelques heures ensemble sans s'embrouiller. Elle ne savait pas si entamer une relation était une bonne idée. Elle avait beaucoup de doutes et ne savait pas ce qu'elle voulait vraiment. Devaient elles prendre une décision tout de suite ? De plus Elyôn ne connaissait rien de Sarah. Devait elle y remédier ?

"Tu dis que tu m'aime alors que tu ne sais rien de moi..."


Sarah passa ses bras autour du coup d'Elyôn et la regarda curieusement. Comment pouvait elle prétendre aimer quelqu’un dont elle ne savait rien. Sarah elle, en savait déjà un peu plus sur Elyôn. Et malgré le temps qu'elles avaient passé ensemble, Sarah ne lui avait rien dit sur elle. Elle lui fit un bisou sur joue, juste parce qu'elle avait encore envie de l'embrasser, mais qu'elle ne savait pas si c'était une bonne idée alors elle s'en contenta. Elle contemplait le magnifique visage d'Elyôn qu'elle aurai pu regarder éternellement sans se lasser. Devait elle lui faire entièrement confiance ? Elle accepterait bien d'essayer en tout cas.

"Si tu as une question c'est le moment. Je ne serai pas toujours ouverte à te parler de moi tu sais."

La blonde essaya de paraitre naturelle en lui disant ça mais c'était horriblement stressant pour elle. Elle ne parlait jamais de sa vie ou de son passé. Elle n'était pas du genre à se confier, mais si c'était pour Elyôn elle était prête à faire un effort. Sarah devait être toute rouge, mais la voir aussi rouge qu'elle la rassurait. Elle n'était pas la seule. Il y avait quelque chose qui l’empêchait de respirer pleinement, c'était surement la peur ou la simple présence d'Elyôn qui la perturbait de plus en plus. Elle n'arrivait pas à être calme. Combien de temps allaient elles encore rester l'une contre l'autre au fond de cette cabine ?



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar
Sarah Gray
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 20
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3
Sarah Gray
Dim 4 Sep 2016 - 4:17
Elyôn crut bien que Sarah allait pleurer avec elle, mais il ne s'en passa rien. Comment Sarah faisait-elle pour rester aussi calme ? C'était à s'en demander si elle avait vraiment eu envie de pleurer avec elle. Elyôn était vachement proche d'elle et ça ne la m'était pas à son aise. Elle faisait de son mieux pour rester calme et donner une bonne impression d'elle-même, elle eut beaucoup de mal quand elle fut prise d'assaut par ce baiser. Était-ce parce que c'était seulement son deuxième que c'était aussi agréable ? Elle avait du mal à ne pas s'interrompre pour lui rendre la pareille quand elle lui rendit. Vraiment, avec cette histoire de Serah, répondre de la sorte aurait été le meilleur moyen que Sarah ne lui fasse plus confiance ou ait un gros problème avec toute cette jalousie. Enfin,  c'est ce que elle elle pensait, elle ne se rendait pas compte que l'opinion de Sarah était à l'opposé et que son attitude suscitait des doutes.Tout ce qu'elle vit ce fut le sourire de Sarah quand elle lui dit qu'elle l'aimait, en plein milieu de toutes ces phrases sur son passé. Elle la vit aussi rougir et ça lui donna une drôle d'envie de lui pincer les joues.

Une partie de la tension qu'elle éprouvait retomba en voyant ce sourire. Elyôn était donc tirée d'affaire. Ça lui aurait fait une peine immense si Sarah s'était fâchée et qu'elle l'avait perdue. Malgré sa phrase à la fin de son discours sur le fait que la décision lui revenait, Sarah n'en dit rien. Cela soulagea étrangement Elyôn qui craignait d'avoir à choisir directement alors qu'elle n'avait pas abouti son questionnement sur elle même, elle avait encore besoin de temps pour accepter ça. Sarah lui fit une remarque sur le peu de romantisme du lieu, Elyôn trouva ça complètement à côté de la plaque. Son calme revenait et avec lui une franchise d'un autre genre que celui elle venait de faire preuve.

- Quoi, tu penses déjà à m'embrasser ailleurs ?! Laisse moi le temps... Puis franchement pour moi qu'on soit dans une cabine ou un parking ou un salon, c'est mon premier rencard et mon deuxième bisou alors...

Elyôn s'entremêla les doigts pour chercher ses mots, fixée par Sarah. Pourquoi avait-elle peur de ce qu'elle disait ? En tout cas Sarah ne semblait pas bien comprendre que ce genre de situation était une première pour elle. Elle se demanda si c'était la première fois que ça arrivait à Sarah, qui prenait carrément l'initiative pendant qu'elle, elle était super gênée et n'osait pas agir d'elle même, complètement terrorisée.. Elle paria sur le non et se sentit un tantinet énervée sans savoir pourquoi.

- Je regardais pas la cabine autour à ce moment là, c'était...

Ely chercha ses mots sans les trouver, tout ce qu'elle avait dans la tête comme réponse était trop explicite à son goût. Ça la dérangeait, elle n'avait pas envie d'en dire plus que ce qu'elle avait déjà dit. * Dire que je lui ai carrément avoué que je l'aimais...* Pourtant elle ne trouvait rien d'autre alors elle finit par balancer le mot qu'elle avait à l'esprit sur le moment quand elle repensait à tout ça.

- C... C'était unique, et puis zut !

Elyôn se prit une autre remarque qui l'énerva, Sarah s'étonnait qu'elle l'aime sans la connaître. Le plus énervant, c'était sans doute qu'elle même ça lui était tombée dessus sans prévenir et que Sarah ne s'en rendait pas compte. Sarah ne lui faisait donc pas confiance ? Ça la vexa, elle essaya de s'auto-persuader. * Pfff tant pis, qu'elle me croie pas si elle veut*

- Ç... ça j'avais remarqué, merci... grommela-t-elle, vexée.

Elyôn sentit les bras de Sarah se hisser autour de son cou et se dit avec panique que ça allait recommencer, un nouveau bisou sur la joue vint la faire fondre... Ça la troublait trop quand Sarah la touchait... Elle chercha un moyen de se dépatouiller de cette situation et de ne pas avoir envie à nouveau de l'embrasser.. Quelques secondes après  Sarah lui donnait l'occasion d'assouvir sa curiosité concernant le calme dont elle avait fait preuve en l'embrassant et ses anciennes conquêtes.. ça la démangeait de savoir si c'était parce que Sarah avait eu plein d'autres copines parmi d'autres et qu'elle n'était qu'une prétendante parmi une dizaine. Elyôn essaya d'effacer cette vision dans sa tête de Sarah dans une cabine en train d'embrasser une autre fille, elle se sentait angoissée et avait envie d'avoir une réponse au plus vite. Quand Sarah lui proposa donc de lui poser une question, elle eut des étoiles dans les yeux l'espace d'un instant, puis elle s'énerva contre elle même, se glissa hors de ses bras, toussa et lui demanda sur un ton légèrement agacé :

- T'as déjà aimé quelqu'un d'autre avant ? ...Bon tu viens ? J'ai envie de bouger !

Sur son visage, beaucoup d'émotions étaient en train de passer. Elyôn se sentait agacée, mais elle ne savait pas par quoi. En plus de son inconsciente petite jalousie, Elyôn avait bel et bien l'impression qu'elle n'aurait pas du se confesser, puisque au final ça allait être la même situation qu'avant, qu'elle aurait dû prendre plus de temps pour réfléchir dans son lit à la situation et ne rien dire tout de suite. Elle avait l'impression de ne pas arrêter de se justifier pour un sentiment qui lui prenait la tête sans qu'elle ait rien réclamé et que par dessus tout, Sarah ne la croyait pas.

*j'aurais pas du lui dire*

Elyôn n'aurait pas voulu admettre dans sa tête que malgré tout ce léger baiser lui avait fait du bien et que ça la soulageait de dire ce qu'elle avait sur le coeur. Elyôn se créait un sentiment de façade où elle avait envie de se prendre la tête sur n'importe quoi juste pour oublier cette émotion, et aussi le fait que si elle avait su, elle aurait embrassé Sarah elle aussi. Serah n'était pas là dans sa tête mais elle recommençait à se reprocher la même chose qu'avant ce jour, sans se prénom qui l'avait tant hanté dans son ancienne vie. Quelqu'un aurait regardé à l'intérieur de sa tête, il y aurait vu des jurons en rébus qu'elle se répétait à elle même par fierté.

Elle sortit de la cabine.

- Bon, des kimonos, donc...



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar
Elyôn Kaora
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière
Elyôn Kaora
Dim 4 Sep 2016 - 11:17
A la seconde où Sarah avait dit que s'embrasser dans une cabine n'était pas romantique elle regretta ses mots. Ce qu'elle venait de dire était stupide, et même si c'était pour essayer de penser à autre chose, ça ne fonctionnait pas. Devenait elle idiote depuis qu'elle était amoureuse d'Elyôn ? En tout cas, elle était devenue jalouse et égoïste. Si elle avait pu être une petite souris pour pouvoir observer ce qu'elle faisait quand elles ne se voyaient pas, elle l'aurait fait. Elle devenait vraiment bizarre.
Elle s'attendait à ce qu'Elyôn s'énerve, ce qu'elle fit à moitié, mais elle trouvait ce qu'elle venait de dire trop mignon. C'était son deuxième bisou ? Et son premier rencard ? Qui avait dit que c'était un rencard ? Ça l'était devenu quand Sarah l'avait embrassé évidement, mais elle ne l'avait absolument pas invitée a sortir dans cet optique là. Il n'y avait pas de sous-entendu. Elle n'avait pas dit ça non plus pour trouver d'autres lieux pour l'embrasser. Sarah se retint de rire pour ne pas la vexer. Elyôn était tellement adorable quand elle le voulait, ou plutôt inconsciemment. Sarah avait envie de continuer à l’embêter pour voir un peu plus longtemps cet air trop choupi qu'elle avait. Sincèrement, comment ne pas craquer pour elle ?

"Pourquoi tu dis ça, tu as envie que je t'embrasse ailleurs ?"

Elle continuait de fixer Elyôn avec un sourire provocateur. Si Sarah n'avait pas eu un bon contrôle sur elle même, elle l'aurait encore embrassée, mais Elyôn lui avait dit d'attendre. C'était plus facile à dire qu'à faire. Elle voulait respecter ce qu'elle souhaitait, elle ne voulait pas la brusquer. Elle tenait à elle alors elle pouvait bien faire des efforts.
Sarah arrêta de la taquiner en se rendant compte qu'elle l'avait vraiment vexée. Ce bisou était si important que ça pour elle ? Évidement que ça l'était aussi pour elle, mais Elyôn avait l'air de le prendre très sérieusement. La blonde devait elle rectifier ce qu'elle venait de dire ? Elle ne voulait pas que celle qu'elle aimait la prenne pour une idiote insensible...

"Désolée ce que j'ai dit était stupide, c'était pour réussir à penser à autre chose qu'à tes yeux et à ta bouche... Je dois admettre que ça n'a pas très bien fonctionné."

L'air vexé d'Elyôn s'intensifia après une autre remarque idiote de Sarah. Elle était vraiment pas douée des fois. Elle se maudissait intérieurement. Elle avait touché un point qui apparemment attristait Elyôn quand Sarah disait qu'elle ne savait rien sur elle. Un jour où la blonde aurait plus de courage qu'aujourd'hui, elle lui dirait tout ce qu'elle voudrait savoir. Elle avait toujours autant de doutes, mais si elle ne lui faisait pas confiance elles n'arriveraient jamais à avoir une relation saine. De toute façon Sarah n'était pas vraiment prête pour ça. Elle n'essaya pas de se rattraper parce que c'était trop tard.

Après lui avoir fait un bisou sur la joue par pur égoïsme, elle laissa Elyôn apprendre une chose sur elle aujourd'hui. Ses yeux remplient d'étoiles faisait à la fois plaisir et peur. A quoi devait elle s'attendre ? Elle espérait bien qu'Elyôn ne poserait pas une question trop délicate à traiter. Elyôn lui posa alors une question bien évidement compliquée. Est-ce qu'elle avait déjà aimé quelqu'un d'autre ? Elle avait bien eu des attirances passagères et quelques relations sans réel but, mais elle n'avait jamais aimé personne autant qu'Elyôn. En même temps son orphelinat était le monde de violence et du vice. Elle préférait ne pas penser à toutes les erreurs qu'elle avait faites là-bas. Elle n'avait pas envie d'en parler et ne voulait pas mentir à Elyôn alors elle décida de rester vague tout en étant honnête.
De l'agacement était lisible sur son visage, Elyôn avait  l'air de porter beaucoup d'importance à cette réponse. Mais elle ne laissa pas à Sarah le temps de lui dire qu'elle se retournait déjà et faisait mine de vouloir sortir de la cabine. Elle resta quelque secondes sans comprendre, elle fuyait maintenant ? La réponse de Sarah lui faisait si peur que ça ? Elle, elle lui avait quand même dit qu'elle avait aimé quelqu'un et ne faisait pas son deuil. Pourquoi ne voulait elle pas entendre la vérité à son tour ? Avait elle vraiment le droit d'être jalouse ? Sarah passa ses bras autour de la taille d'Elyôn pour l’empêcher de partir. Elle approcha sa bouche de son oreille et lui dit doucement.

"J'ai déjà eu quelques aventures, mais je n'ai jamais ressenti ce que je ressent pour toi. Je n'aime et ne pense qu'à toi."

Elle libéra Elyôn et la poussa gentiment en dehors de la cabine. Sarah arriverait mieux a ne pas rougir ou perdre un peu plus ses moyens si elle n'était pas seule avec elle. Elle se demandait bien combien de temps elles avaient passé là dedans.
Sarah dévisagea Elyôn qui revenait directement au sujet principal, le kimono. Elle lui fit un regard surprit. Tout son stress commençait à se résorber. Elle arrivait de nouveau a respirer normalement. Elle sourit finalement à Elyôn. Juste parce qu'elle avait envie de lui sourire, il n'y avait pas raison particulière. C'était un peu bizarre, mais elle se sentait mieux maintenant.

"Oui, le kimono."

Sarah regarda autour d'elle, elle voyait un magasin asiatique, mais ce n'était pas un magasin de kimonos. D'ailleurs ça rappela à Sarah qu'elle allait devoir en porter un si elle voulait qu'Elyôn lui fasse une démonstration de la cérémonie du thé. Elle espérait qu'il existait des kimonos aux couleurs claires et pas trop voyantes. Elle n'aurait jamais fait l'effort d'en porter un si ce n'était pas pour Elyôn...

"Tu sais déjà où on peut en trouver un ?"

Sarah regarda sa montre pour avoir une idée de l'heure. Il était midi ? Elles avaient passé autant de temps dans cette cabine ? Évidement maintenant qu'elle savait l'heure, elle avait faim. Elle s'était levée à six heures elle. Et de toute façon elle avait toujours envie de manger, surtout quand elle avait vécu quelque chose de stressant. Elle allait pas non plus dire que c'était la faute d'Elyôn. C'était Sarah qui avait commencé à rendre la situation embarrassante. Maintenant elles étaient sorties et étaient redevenues à peu près normale. Elle se tourna vers Elyôn.

"Tu n'as pas faim ? Si tu veux je t'offre quelque chose..."

Elle en profita au passage pour la dévorer des yeux encore une fois. Elle devait vraiment arrêter de faire ça pour ne pas avoir envie de l'embrasser alors qu'elle était censée attendre. Mais c'était plus fort qu'elle.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar
Sarah Gray
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 20
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3
Sarah Gray
Dim 4 Sep 2016 - 15:29
Elyôn regarda Sarah en biais, pour voir sa réaction à sa remarque. Celle ci arborait un grand sourire, toujours le même avec du défi et lui parlait encore de s'embrasser. Elle interrogeait Ely pour savoir si elle avait envie de l'embrasser  ? Était-ce de la simple curiosité ou une autre tentative d'embrassade ? Elle n'en savait rien. Elle venait pourtant de lui dire de la laisser se calmer. Cependant elle ne dit être malhonnête, elle avait envie de mentir mais une peur que la situation prenne fin,  totalement inconsciente lui rongeait le ventre.

- J'ai cru que tu allais recommencer. Pas que j'en ai pas envie mais roooh... A... Arrête avec ça !

Elyôn se mit à bouder, cependant Sarah s'excusa avec un air sincère et elle n'arriverait pas à lui en vouloir, elle râlait par gêne plus qu'autre chose, cette excuse l'interpella cependant. Personne ne l'avait complimentée sur ses yeux ou sa bouche avant, ou peut-être que si, mais plutôt par flatterie inutile, pour s'attirer des faveurs de manière hypocrite. Voici l'ancienne définition de la jalousie qu'elle avait avant Sarah, des gens ne la côtoyant que pour s'attirer les grâces et la fortune.

- Mes yeux et ma bouche ? Ils n'ont rien de spécial comparé aux tiens... Oh ! mille millions de mille sabords, regarde ce que tu me fais dire !

En parlant de jalousie, ce sentiment ne fit que grandir dans sa tête. Elle voulait savoir,  se dire que ce n'était rien, mais si la réponse de Sarah se terminait par des mots terriblement romantiques, le mot ' aventure ' ne la laissa pas indifférente et ne la calma pas du tout. Avant même d'arriver à se maîtriser, Elyôn voyait Sarah dans sa tête avec d'autres filles, l'imaginant aussi complice qu'avec elle et même allant plus loin et heureusement Ely ne savait pas ce que ça donnait que deux femmes faisant l'amour. Son imagination lui jouait des tours affreux, elle ferma les yeux quelques instants, ces idées lui faisaient très mal.

- Tu as fait beaucoup de choses avec ces... aventures ? En quoi c'est différent avec moi ?

Elle se faufila en dehors de la cabine pour reprendre les recherches qu'elles avaient abandonnés, Sarah l'avait un peu suivie et retenue tout en lui chuchotant ces mots prononcés à son oreille et l'avait saisie par la taille, ce qui eut pour effet de la faire frissonner tout le long de l'échine.Tout près, et Elyôn pouvait sentir le souffle chaud de la respiration de Sarah, elle frémit. La sensation était vraiment bizarre, elle s'empourpra de plus belle. *Mon dieu son visage est trop près ! C'est mauvais...*. Elle s'écarta le plus vite possible et se recentra sur sa jalousie qu'elle ne pouvait se résoudre à extérioriser. Dans ces moments là elle avait envie de plutôt l'embrasser pour raccourcir la distance entre elle et ses expériences qui la narguaient psychologiquement.

- Ouais nan en fait passe sur les détails, c'est mieux.

Elle passa sur les détails et soupira, cette histoire d'aventures la faisait vraiment ch.ier. Pour une fois, elle se dit qu'elle pouvait s'autoriser une bêtise, mais qu'elle reporterait le prochain bisou. Elle se retourna donc pour l'embrasser sans prévenir en se saisissant à son tour de son visage avec ses mains, m'approchant contre elle. Ce n'était rien de plus qu'un baiser sur les lèvres mais pas aussi léger que le précédent. Elyôn n'avait pas beaucoup d'expérience et ne savait pas beaucoup ce qu'elle faisait ni comment elle devait s'y prendre, mais elle voulait que ça lui laisse une forte impression, de quoi l'impatienter jusqu'au prochain. Elle était assez maladroite et ses mèches étaient gercées, mais elle y mit tout son amour, essayant de profiter de chaque parcelle de sa bouche. Elle pressait tellement sa bouche contre celle de Sarah qu'un peu plus et elle lui ferait presque un bleu. Constatant que si elle ne s'arrêtait pas tout cela irait trop loin pour son coeur, elle se détacha et se rendit compte de la fourberie soudaine qui l'avait prise.

- T'as intérêt à ne pas faire de remarque là dessus ou la prochaine fois je t'étrangle ! À moins que tu aies envie qu'il n'y ait pas de prochaine fois !

Elyôn  eut un rictus. Pour elle, c'était beaucoup plus dur de donner que de recevoir. C'était sans doute la première fois depuis longtemps qu'elle était capable d'une telle chose et elle s'en étonnait elle même mais il lui était de moins en moins possible d'arriver à chasser ces envies. Elle se cacha la bouche d'une main en grimaçant. À la regarder,  on ne savait pas trop si elle était super fière d'elle ou prête ou vous coller un coup de poing à la première pique venue,  en bonne tsundere qu'il se doit. Elle regarda hors de la salle des cabines, il y avait foule de jeunes femmes, elle pria pour que personne ne l'ait vue.

- On... On devrait aller voir dans un magasin de thé, ou chercher directement un magasin japonais.

Sarah lui proposait de manger. Il était déjà l'heure ?! Son ventre gargouillant en attesta. Elles sortirent de la boutique et regardèrent aux alentours, Elyôn avait bien une idée, mais il lui était hors de question que Sarah paye à sa place. Simple histoire de fierté.

- Si tu vois un restaurant libanais, généralement ils font des falafels. Mais c'est hors de question que tu payes ma part !

Elyôn chercha, ne sachant pas où donner le la tête tellement le lieu était bondé et les magasins étaient groupés en abondance par ici. La foule la mettait légèrement mal à l'aise. Retournant vers Sarah, elle lui agrippa le bras, en se cachant légèrement derrière elle. Elle ne sut pas vraiment ce qui la dérangea le plus,  la foule ou le fait que les gens la voient dans ce mini élan de tactilité.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar
Elyôn Kaora
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière
Elyôn Kaora
Dim 4 Sep 2016 - 18:41
Les taquineries de Sarah eurent l'effet espéré. Ses réactions étaient de plus en plus mignonnes. Mais elle commençait à bouder et elle ne voulait pas non plus l'énerver. Alors elle arrêta.

"D'accord, j’arrête de t’embêter."

Après que Sarah se soit excusée, Elyôn n'avait pas l'air énervée. La seule chose dont elle parlait c'était de ce que Sarah avait dit sur ses yeux et sa bouche. Elle n'avait pas dit ça spécialement dans l'optique de lui faire plaisir mais parce que c'était ce qu'elle pensait. Elyôn lui répondit que c'était ceux de Sarah qui étaient spéciaux. Ça la toucha, mais elle n'était pas d'accord avec elle.

"Ce n'est pas vrai, tu n'as pas conscience d'à quel points tes yeux sont attirants."


Sarah vit le joli visage d'Elyôn s’assombrir. Ce qu'elle lui avait dit sur ses anciennes pseudos relations n'avait pas l'air de lui convenir. Elle avait été honnête. Elle ne voulait pas lui mentir. Elle voulait que ce soit toujours comme ça avec elle. Elle était prête à lui révéler tout ce qu'elle désirait apprendre, mais était-ce vraiment le bon moment pour ça ? Sarah préférait qu'elle se voie un jour dans un endroit calme, exprès pour ça. Et non au milieu d'un centre commercial...
Elyôn voulait des précisions, mais aussi que Sarah lui dise ce qu'elle avait de différent. Pour les détails, elle n'était pas sure que ce soit une bonne idée de lui en donner. En plus ça n'avait aucun intérêt. Pour la deuxième chose, Sarah n'aurait pas vraiment de mal. Ce n'était même pas comparable.

"Tu es sure que tu veux que je te raconte ça ici, maintenant ? Et la différence c'est que je t'aime sincèrement et contrairement à avant je suis complètement libre de mes choix. Tu as le droit d'être en colère, mais tu n'as aucune raison d'être jalouse."


Sarah serait forcée de lui raconter sa vie à l'orphelinat un jour ou l'autre. Ce serait lui cacher les trois pires années de sa vie si elle ne le faisait pas. Mais ce n'était pas le bon moment.
Elyôn accepta visiblement qu'elle ne lui donne pas de détails. Ça rassura Sarah. Et surtout c'était mieux pour toutes les deux. Elle venait à peine de s'avouer leurs sentiments qu'il fallait déjà qu'elles parlent des sujets qui fâchent ? Sarah voulait profiter encore un peu qu'Elyôn ne connaisse rien de sa vie. Ça évitait pas mal d'histoires. Mais de toute façon il faudrait bien qu'elles en parlent un jour ou l'autre.

Alors qu'elles venaient à peine de sortir de la cabine, Elyôn fit quelque chose qu'elle n'aurait jamais pu prédire. Elle se mit face à Sarah, lui saisit le visage pour l'attirer vers elle et l'embrasser. La blonde ne s'y attendait absolument pas. Son baiser était bien différent de celui qu'elle lui avait fait un peu plus tôt. Il était beaucoup plus brutal, plein d'ardeur et  de maladresse. Sarah craqua complètement. Si elle avait réussi à savoir ce qu'Elyôn allait faire elle aurait pu contrôler un peu sa réaction, mais elle n'y arriva pas. Elle se mit à rougir et essaya d’éviter le regard capricieux d'Elyôn pour ne pas lui montrer à quel point elle lui faisait de l'effet.
Pourquoi l'avait-elle embrassé comme ça ? Mais pourquoi l'a-t-elle fait maintenant aussi ? Elle aurait très bien pu l'embrasser cent fois dans la cabine si elle le voulait. Il fallait qu'elle se décide une fois qu'elles étaient sorties ? Et devant tout le monde. Sarah était bien plus timide qu'elle n'en avait l'air et ça la gênait beaucoup que tout le magasin l'ai vue se faire embrasser. Était-elle immature de penser ça ? En tout cas ça la stressait beaucoup.

Elle sortit rapidement du magasin, elle avait besoin de prendre l'air si elle ne voulait pas devenir folle. C'était aussi pour s’empêcher de ré attirer Elyôn dans cette cabine pour continuer de l'embrasser. Si elle était resté une seconde de plus, elle l'aurait fait. Sarah se demandait pourquoi Elyôn avait décidé de l'embrasser maintenant ? En y réfléchissant c'était peut-être par jalousie par rapport à ce que Sarah lui avait dit. Ou un simple caprice ? Ou alors elle n'était pas très douée pour choisir son moment ? Elle le lui aurait bien demandé, mais à voir la tête rougie et embarrassée d'Elyôn, elle n'osa pas. Elle se rappela que ce n'était que son troisième bisou et qu'elle avait dû faire un effort considérable pour y parvenir. Elyôn lui précisa d'ailleurs qu'il ne valait mieux pas qu'elle fasse de commentaires.
Maintenant qu'elle était redevenue un peu plus normale, et qu'elle se maitrisait mieux grâce à l'air extérieur. Elle lui fit son plus joli sourire. Il fallait bien qu'elle lui montre que ça lui avait fait plaisir malgré l'endroit mal choisi.

"Eh bien, si tu voulais me surprendre, c'est réussi."


Elles reparlèrent de kimono. Ça l'aidait à cacher la gêne et après tout  c'était pour ça qu'elles étaient venues. Elyôn lui disait qu'elles pourraient en trouver dans un salon de thé ou un magasin japonais. Encore fallait-il en trouver un. Sarah reporta la recherche à un peu plus tard en proposant d'aller manger quelque chose. Elyôn répondit favorablement.

"Comme tu veux."

Elyôn voulait manger des falafels, Sarah s'en fichait un peu tant que ça lui faisait plaisir. Elle chercha un libanais du regard et en trouva un assez facilement. Surement un coup de chance. Elle le montra à Elyôn et commença à s'en approcher.

"Regarde, il y en a un là-bas, ça te vas ?"

Elyôn se cachait derrière elle en lui serrant le bras. Sarah se demandait bien de quoi elle avait peur. Elle passa son bras dans son dos et la rapprocha un peu d'elle. Elle s’arrêta juste devant le libanais et la regarda un peu inquiète.

"Qu'est-ce qu'il se passe ? Ça ne va pas ?"

Peut être qu'elle n'avait pas envie d'en parler, mais Sarah voulait savoir.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar
Sarah Gray
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 20
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3
Sarah Gray
Dim 4 Sep 2016 - 20:52
Le compliment de Sarah sur ses yeux, Elyôn avait beau retourner la question dans tous les sens, elle n'y croyait pas trop.. Il était vrai qu'elle maquillait ses yeux, mais sans réelle intérêt.

- Si tu le dis...

Si Elyôn avait voulu marquer l'esprit de Sarah, c'était réussi. Celle ci ne semblait plus très à l'aise, entre l'embrassade surprise et les questions d'Elyôn, qui n'avait vraiment pas choisi le bon sujet. * Soit. " avait elle pensé en hochant la tête *Je lui demanderai plus au calme. *. Elle avait évidemment envie d'en savoir plus,  mais elle n'était pas pressée non plus. Pour en revenir au baiser, le fait que celui ait été fait pas loin de dizaines de clientes rendait la chose difficile à oublier, autant pour Sarah que pour Elyôn.

Dieu merci, Sarah ne fit pas de commentaires sur ce qu'il venait de se passer à part sur le fait qu'elle avait réussi à la surprendre. Elyôn se sentit un petit peu mieux, mais ça ne pourrait sans doute pas dépasser le passé. Elle se rassura avec l'idée que ses sentiments étaient réciproques. En sortant de la boutique, Sarah se calma à vue d'oeil, mais Ely n'osait pas la regarder. Au milieu de cette foule grandissante, si ça ne la dérangeait pas tant que ça d'être regardée, la foule la gênait et lui donnait une impression d'étouffer. Elle n'avait pas l'habitude et quand elle sortait c'était souvent dans des endroits calmes, peu sollicités. Le fait que ce soit la pause déjeuner attirait du monde. Pendue au bras de Sarah, elle avait envie de s'enfuir avec elle dans un endroit où elles seraient seules. Les cabines n'étaient pas si mal au final. Sarah, qui avait constaté son geste et se souciait d'elle mit une main dans son dos, comme pour la rassurer et lui demanda ce qu'il lui arrivait.

- Je me sens mal à l'aise ici, y'a trop de monde...

Sarah avait trouvé un restaurant libanais plus vite qu'elle et Ely se sentit ravivé en entendant la nouvelle. En plus les restaurants libanais n'étaient pas très bondés de monde. Arrivant devant, elle s'émerveilla en sentant les odeurs, cependant, elle ne s'y attarda pas, une odeur de viande accompagnait les autres odeurs, si l'odeur des falafels semblait appétissante à ses narines, cette odeur là, elle,  l'écoeurait un petit peu.

- Madame, s'il vous plaît !

La gérante, occupée à l'arrière boutique à mettre de l'ordre dans ses provisions, les regarda, leur indiqua d'attendre un petit peu puis vint prendre leur commande avec un grand sourire.

- Bonjour mesdemoiselles  ! Comment puis-je vous aider ?

Elyôn, redevenue toute sourire, sortit son porte monnaie pour y compter ses pièces et finalement tendre un billet de dix, n'ayant pas assez de monnaie pour tout ce qu'elle voulait prendre.

- Six falafels aux herbes et cent grammes d'houmous s'il vous plaît.

La dame acquiesça, sortit un tupperware, y mit de l'houmous et le pesa sur une balance, puis dans un autre, mit le nombre de falafels demandés, ceux ci étaient assez gros, mais Ely savait que si Sarah n'avait pas assez d'appétit pour manger sa portion, elle le finirait volontiers. La gérante enregistra les sous dans la caisse, lui rendit ce qu'elle devait et lui passa sa commande, dans un sac en plastique, avec des pains libanais gratuits en option. Elyôn la remercia en s'inclinant avant de s'adresser à Sarah.

- On... peut aller manger dans un endroit calme ? Enfin,  tu veux manger autre chose ?

Elyôn revint se scotcher à son bras en mode peureuse, toute sa joie oubliée. Maintenant, elle voulait juste profiter de son achat dans un endroit moins bruyant et bondé avec sa Sarah, mais peut-être manger végé ne lui convenait-il pas ? Elle préférait s'assurer que ça allait plutôt que de lui imposer quoi que ce soit.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar
Elyôn Kaora
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière
Elyôn Kaora
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers :