Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 26 Juil 2016 - 14:11
JODIE SHEPARD



IDENTITE
Nom : Shepard
Prénom : Jodie
Surnom : Jo, Lex, Mimosa, Violette
Age: 22 ans

Origine : Australienne
Signe astrologique : Lion
Chambre : Plus on est fous, plus on rit !
Travail : Mécanicienne

Ce qu'elle aime : Les voyages. Bien que fermée d'esprit par moment, elle adore découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages, de nouveaux lieux ainsi que de discuter avec des étrangers. Bien qu'appréciant la compagnie, elle ne rechigne jamais à passer une soirée seule chez elle, devant son écran, manette en main pour savourer de bonnes longues heures de jeu, le tout avec son micro bien entendu. Chez une personne, elle aime particulièrement l'honnêteté ainsi que l’allégresse. En général, la forêt est un lieu qu'elle apprécie beaucoup et aime s'y retrouver pour courir un peu ou simplement prendre l'air
Ce qu'elle n'aime pas : Les personnes constamment tristes, qui se plaignent souvent d'un malheur ou même qui exagèrent totalement dans leur comportement. Elle déteste par dessus tout qu'on vienne lui rappeler ses défauts, surtout ceux qui ne se voient pas toujours comme sa grosse jalousie. Sa personne est également une chose qui la met constamment en rogne. Le shopping aussi, elle n'aime pas faire les boutiques, que ce soit seule ou en groupe. Trois heures dans un même magasin de chaussure ? Elle deviendra folle à coup sûr. Lorsque quelqu'un ne range pas ses affaires, ça a tendance à vite lui taper sur les nerfs, même si de son côté c'est le mille millions de mille sabords.

Autres : Elle joue beaucoup aux jeux vidéo, maîtrise l'espagnol et le chinois, pratique le rôle play
Avatar : Il représente Lexa de la série The 100


HISTOIRE

LL'histoire de Jodie n'a rien d'extraordinaire. Elle est née dans la soirée, un jour de pleine lune selon les dires, assommant n'importe qui de ses cris. C'était le deuxième enfant de ses parents, ces derniers ayant déjà un petit garçon de trois ans. Sa mère, juste et douce, était à l'armée. Quant à son père, drôle et attachant, il travaillait dans une ferme. Entre eux deux, c'était le coup de foudre. Dés qu'ils se sont rencontrés, ils ne se sont jamais quittés, mis à part pour les obligations, et se sont rapidement mariés avant de fonder une famille. Des parents aimants qui appréciaient les choses simples de la vie.
Ainsi, Jodie grandit dans un environnement des plus agréable. Leur maison se trouvait en pleine campagne, perdue au beau milieu des champs et entourée par des animaux. Bien que sa mère partait souvent en mission, elle n'en ressentait aucun manque, sachant parfaitement s'occuper pendant son absence. Avant de pouvoir aller à l'école, dés que son âge lui permettait, elle allait suivre son père à la ferme afin de le regarder travailler ou elle passait son temps au milieu des vaches et des cochons, en compagnie de son frère aîné, Jordan. Et une fois à l'école, elle se plaisait à faire diverses activités, bien qu'au début ça lui avait été difficile de quitter sa maison pour la journée. Vous savez, la fameuse rentrée des classes où les parents sont terrifiés de voir leur enfant pleurer pendant des heures devant les portes de leur nouvelle école ? Ça avait été le cas avec Jodie, et ce pendant une semaine.
Par la suite elle grandit, comme n'importe quel autre enfant. Devenant de plus en plus indépendante chaque jour, elle demandait souvent à ses parents de la laisser faire quelques tâches quotidiennes, mettre la table par exemple ou aller acheter du pain en enfourchant son vélo. Bien sûr, cela ne dura qu'un temps, au bout d'un moment elle en eut rapidement marre, préférant s'amuser. A l'école elle s'entendait bien avec quelques uns de ses camarades et très mal avec d'autres. Son sale caractère s'affirmait de plus en plus, si bien qu'elle arrivait à se faire détester rapidement. Parfois elle se retrouvait en pleine bagarre, ne contrôlant pas toujours ce qui sortait de sa bouche, et cela lui valait pas mal de problème dans le bureau du directeur. C'était devenue un cas à surveiller, au plus grand drame de ses parents. Avec son frère c'était à peu près pareil, parfois ils s'entendaient bien et à d'autres moments ils ne pouvaient pas se saquer. C'était surtout Jodie qui lui reprochait pas mal de chose. Lui il n'avait aucun problème, il était lui-même et pourtant tout le monde l'aimait. Un peu comme le petit garçon parfait, ça insupportait sa sœur. Elle aussi voulait être parfaite, ou du moins se distinguer des autres comme il savait le faire. C'est à cette époque que son drôle de complexe prit forme, la mettant à jalouser quiconque qu'elle qualifierait comme étant une personne accomplie, ou même sur la bonne voie. Juste avant son entrée au collège et son adolescence, ce qui ne faisait vraiment pas bon ménage.
Et pour parler du collège, ce fut une longue période pour la jeune fille de l'époque. En pleine crise d'adolescente, elle se retrouvait à essayer des choses interdites qui lui étaient à présent plus accessibles. Pas de choses vraiment grave en soit mais qui la mettait souvent dans de mauvaises situations. Ses fréquentation en partir pendant un temps, ainsi que ses notes. A côté, son frère était de plus en plus parfait et cela ne faisait que l'agacer d'avantage. Néanmoins, avec l'âge, elle finit par s'assagir un peu, écoutant finalement les leçons de morale de ses parents. Elle avait sa bande d'amis avec lesquels elle aimait traîner après l'école, ses petits amours aussi. Surtout pour essayer en fait. Plutôt de nature curieuse que de celle qui s'attacherait vite, elle voulait savoir ce que cela faisait d'être en couple, ainsi elle tenta le coup avec un de ses amis. Un amour de gosse, un peu nianian sur les bords, trop mignon vous dirait certains adultes. Bref, Jodie avait trouvé ça sympa mais sans plus. Niveau scolarité, elle était loin d'être une élève modèle. En rentrant chez elle, elle préférait jouer à sa console portable, aux jeux tel que pokémon plutôt que de faire ses devoirs. Au début ses parents avaient été derrière elle, surveillant ainsi qu'elle faisait correctement ce qui était demandé mais au fil du temps, ils finirent par se dire qu'elle avait besoin de devenir autonome. Grave erreur de leur part, leur fille ne faisait que le stricte minimum. Et pourtant elle voulait se démarquer de ses camarades, qui étaient tous des feignants comme elle.
C'est au lycée qu'elle commença à se poser des questions sur son niveau scolaire. Elle savait qu'elle ne faisait aucun effort particulier pour réussir, savait que cela nuirait à son avenir, mais pourtant, elle continuait à mettre les pieds sous la table. C'était tellement plus divertissant de passer du temps dehors ou devant les écrans ! Et puis elle ne savait pas quoi faire plus tard, alors ce n'était pas si grave. C'est les excuses qu'elle sortait, rien d'intelligent en somme. Et puis les soirée commencèrent à entrer en ligne de mire, occupant ainsi tous ses week end. Qui disait soirée disait alcool et pour elle, cela s'attachait à la découverte du sexe. Fille ou garçon, elle prenait n'importe qui lui tombait sous la main. Au début c'était une expérience comme une autre, et au fil du temps c'est devenu un divertissement. Elle ne se qualifiait pourtant pas de salade, comme les autres filles qui sautaient n'importe qui. Non, elle avait plus de classe quand même. Seulement les personnes avec lesquelles elle s'entendait bien et qui, question goût, lui convenait. Ce qui était un peu idiot au final. L'amour ? Bah, elle avait bien eu le béguin pour une ou deux personnes durant ses années lycée mais ce n'était jamais aller bien loin. Des histoires d'adolescents. En tout cas, elle ne se gênait pas pour sortir avec les personnes qui avaient réellement flashé sur elle, sans même avoir de sentiment en retour. Cela finissait mal, évidemment, même si elle cherchait à ne pas faire mal à la personne en mettant fin à leur couple. Elle finissait pas regretter, comme beaucoup de choses, mais ne s'arrêtait pas pour autant. Au fond ce n'était pas une méchante fille, simplement qu'elle ne se mettait pas à la place des autres lorsqu'il le fallait. Toujours en train de poursuivre son idéal, bien sûr, et en se persuadant qu'elle était sur la bonne voie.
Une fois son diplôme obtenu, elle se pencha enfin sur son avenir, en se posant les bonnes questions. Elle ne savait pas du tout quel chemin emprunté, ni même ce qui lui plairait de faire. Être payée en faisant du sport ? Elle aimait ça mais pas à ce point, c'était avant tout un loisir. Être payée à tout reporter au lendemain ? Elle serait riche. Non, au final elle était complètement perdue mais heureusement, elle croisa la route d'un homme. Plutôt âgé, ce dernier était le propriétaire et gérant d'un garage dans la ville d'à côté. Une rencontre totalement hasardeuse dû à une simple panne de moteur. Étrangement, après une simple discussion, Jodie s'était attachée à ce personnage et également à sa profession. Elle revint le voir, plusieurs fois, afin d'en apprendre plus et finalement, elle se trouva rapidement une passion pour la mécanique. Ainsi, elle décida de se lancer dans ces études, faisant ainsi quelques années de formation avant de pouvoir exercer en tant que mécanicienne. Cela la propulsa immédiatement dans la vie adulte sans même qu'elle ne s'en rende compte. Toujours chez ses parents, toujours plus ou moins couvée, par encore affaire avec toute la paperasse. Non, elle était encore plus ou moins épargnée mais elle savait que ça finirait par se compliquer. Jordan, quant à lui, s'était lancé dans des études pour devenir avocat, en parfait jeune homme qu'il était. De quoi faire jalouser Jodie qui, avait beau crier qu'elle aimait ce qu'elle faisait, n'aurait pas dit non pour se lancer dans une carrière pareille. Sa vie actuelle lui plaisait mais pas totalement. Elle était toujours la même, bourrée de défauts, cherchant des excuses sans arrêt, regrettant ses gestes, ses paroles, et ne pouvant s'empêcher de tout recommencer, tel un cercle vicieux. Elle voulait plus. De l'aide peut-être, ou quelque chose dans le genre. La mécanicienne n'avait jamais été croyante mais parfois, il lui arrivait de demander à quelqu'un, qui serait au dessus, de venir lui donner un coup de pouce. Ce qui se produisit.
Alors qu'elle se rendait à son travail, bloquée dans les bouchons comme à chaque fois, elle se sentit comme aspirée. L'impression qu'une main venait la saisir et qui la tirait en hauteur. Sa vue se brouilla rapidement, devenant floue et ensuite, la sensation d'être dans une montagne russe. Paniquée, elle fermait les yeux, comme un automatisme, avant de les rouvrir, découvrant les grilles d'un portail inconnu qui se dressaient devant elle. L'avait-on entendu ?


CARACTERE

Jodie aimerait être spéciale. Qu'on ne la compare pas aux filles de son âge, ni même aux garçons d'ailleurs. Elle aimerait se différencier des autres par ses actes, ses goûts, sa façon de vivre. Devenir une personne qu'elle aimerait être. Être une bonne personne aussi, son idéal de justice et de bienveillance. Pourtant, elle en est encore loin. Elle est semblable à beaucoup de monde, son besoin de se sentir différente ne l'aidant aucunement puisqu'elle n'assume tout simplement pas ce qu'elle est. Elle connaît ses faiblesses, ses défauts, elle sait lorsqu'elle dépasse les limites, lorsqu'elle s'éloigne de plus en plus de son idéal de la bonne personne mais elle continue de le faire, inexorablement. C'est plus fort qu'elle, c'est son caractère.
La mécanicienne à des réactions humaines, trop humaines à son goût. Elle est égoïste, parfois, en jouant la carte de la fausse modestie. Vous savez, lorsqu'il ne reste qu'une seule cuisse de poulet à table, qu'on meurt de faim, ou même que c'est notre plat favori et qu'on espère pouvoir le manger ? Une personne de la tablée demande si quelqu'un la veut, vous regarde, vous haussez les épaules en disant que vous avez encore faim mais que si quelqu'un d'autre le veut vous êtes d'accord pour lui laisser. Personne ne vous contredis, évidemment, et vous pouvez manger votre cuisse tranquillement, la conscience tranquille. Un exemple parmi tant d'autres de cet égoïsme qui caractérise beaucoup de personnes et dont Jodie fait parti. Impulsive et susceptible également, elle n'aimerait pas qu'on vienne lui souligner ses défauts et réagira au quart de tour à la moindre insulte, la mettant ainsi dans des situations pas possible parfois. Après tout, qui apprécie de voir la réalité en face alors que l'on s'acharne à se la cacher depuis tant d'années ? Jodie n'aime pas en tout cas. Dites-lui qu'elle est égoïste et elle viendra vous agresser, verbalement ou physiquement, tout dépendra de la situation. Parce que répondre avec ses poings ou des insultes est beaucoup plus aisé que de chercher le dialogue. Elle le sait, ça aussi. Quelques heures après elle y pense, se disant qu'elle était allée trop loin, qu'elle aurait du se remettre en question et rien que pour ça, elle se déteste. Mais elle recommence, encore et encore. Tel un cercle infernal. Elle râle beaucoup quand quelque chose ne lui plaît pas. Qu'il fasse moche, que son réveil n'ait pas sonné, qu'un type l'ait poussé dans la rue, qu'on ne partage pas son avis sur l'écologie, elle se plaindra, vous rabâchant sa peine ou même sa colère pendant plusieurs minutes avant de passer à autre chose. Comme si le négatif lui sautait aux yeux et que tout ce qui était positif restait enfoui sous ses pieds.
Bref, vous l'avez compris, Jodie est bourrée de défauts, comme nous tous et, cela va de pair, elle a également des bons côtés. Elle ne rechigne jamais à faire la fête, en parfaite jeune adulte qu'elle est. Profiter de la vie dans tous les sens est quelque chose de très important pour elle, et elle connaît parfaitement ses limites. Vous la croiserez souvent aux soirées, étudiantes ou non, ne se mêlant pas toujours très bien à la foule mais s'amusant tout de même, pompette mais jamais dans un état pitoyable. Elle n'est pas totalement insouciante et s'en félicite. Dynamique, elle n'hésite pas à bouger pour faire un tas de chose, que ce soit aller au cinéma, faire un week end au bord de la mer, faire les courses ou même une balade en vélo, elle a besoin de bouger après quelques heures d'inactivité. On a tendance à l'apprécier pour ça, puisque cela change des jeunes plutôt amorphes qui préfèrent rester affaler dans leur canapé devant une émission qui ne fera que les abrutir. D'autres encore vous diront qu'ils préfèrent en elle la taquinerie dont elle fait preuve, parfois. Adepte du « Qui aime bien châtie bien », Jodie ne peut s'empêcher d'embêter de façon bonne enfant les personnes avec lesquelles elle se sent le plus proche, et même d'autres à l'occasion. Elle connaît un détail gênant sur vous ? Comptez sur elle pour vous le rappeler et en rajouter une couche, sans se gêner pour en parler bien fort en plein milieu d'un centre commercial. Parce que oui, la discrétion et elle, ça ne fait pas bon ménage. Elle a souvent tendance à se faire remarquer avec sa voix grave, que certains qualifieraient de sensuelle et d'autres d'affreusement dissonante, sans oublier sa manie de bouger sans cesse. Elle ne laisse pas tomber ses amis, du moins la plupart du temps. Même si elle en a que très peu, ses qualités ressortent en leur compagnie. Elle se montre à l'écoute, si elle n'est pas plongée dans un raid, donnera de bons conseils si elle n'est pas d'humeur à vous faire une petite farce et ne vous laissera jamais tomber si vous ne faites rien qui pourrait la vexer. Ou alors vous pouvez décider de la changer, parce que bon, ça lui ferait grand bien à elle et aux autres.
Parfois elle est méchante parce que ça lui fait plaisir, ou que c'est plus facile de se comporter comme la salade de première. D'autres fois elle jouera la gentille alors qu'elle n'a qu'une seule envie, vous abandonner à votre sort, juste pour se donner bonne conscience.
La jeune australienne comprend encore un tas d'autres traits de caractère mais tout vous dévoiler ne serait pas amusant, n'est-ce pas ? Le mieux serait d'apprendre à la connaître.


PHYSIQUE

Pas très grande, Jodie doit avoisiner les un mètre soixante-cinq. Sportive, ses bras ainsi que ses jambes sont plutôt musclés, montrant ses nombreuses heures à suer. Ses cheveux bruns sont ondulés, tombant généralement en cascade sur son épaule et s'accordant parfaitement avec ses yeux verts qui laissent transparaître à merveille ses émotions. Sa peau est mate, laissant imaginer un beau bronzage ou des parents aux origines plus au Sud. La plupart du temps, elle porte des lunettes, n'ayant pas une vue excellente. Pour lire, obligatoirement et pour améliorer sa vision au quotidien. Lorsqu'elle ne les porte pas c'est qu'elle les a simplement oublié ou qu'elle est en pleine séance de sport
En ce qui concerne son style vestimentaire, elle n'est pas bien compliquée. Elle porte un peu de tout, sans pour autant avoir des vêtements vulgaires ou trop étranges. Elle évite les couleurs trop vives comme le vert fluo, préférant des couleurs plus pâles. Elle adore le violet et tout ce qui s'en rapproche, couleur la plus dominante dans sa garde robe. Elle s'habille en fonction des saisons, mettant des pulls en hiver et des débardeurs l'été, des robes de temps en temps aussi, bien qu'elle adopte un style plutôt masculin. Elle ne sort jamais sans s'être mis un peu de maquillage. Un petit peu de crème pour améliorer son teint et un beau rouge à lèvres afin de faire ressortir ces dernières. Son parfum est à la violette, lui offrant ainsi son surnom favori.
Elle possède plusieurs tatouages, un à son bras droit, qui représente un même symbole en six exemplaires, tout droit sortis d'une civilisation ancienne. Ça nous donne l'air intelligente, d'après ses dires. Le second est dans son dos, s'écoulant sur tout ce dernier. Un cercle à son commencement, ensuite plusieurs symboles qui descendent vers le bas de son dos pour finir sur plusieurs cercles, noirs, aux différentes tailles. Ces cercles représentent différentes parties de la vie de Jodie qu'elle a voulu garder en mémoire de cette façon. Ils sont là et elle ne les oublie pas. Son dernier tatouage est situé dans sa nuque, représentant le symbole de l'infini, pour lui rappeler que la fin d'une histoire marque le début d'une autre.




✖ CODE : Validé par Misato O.
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Shepard
En Cours de Familiarisation
avatar
Jodie Shepard
https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 51

Identité
Age: 22 ans
Origine: Australienne
Métier: Mécanicienne
Jodie Shepard
Mar 26 Juil 2016 - 15:08

Bienvenue sur Etiopia









Bonjour.
Etiopia te souhaite la bienvenue au sein de notre belle et grande famille. Ici, nous ne faisons pas que du RP, mais tissons également des liens. Aujourd'hui, c'est moi qui ai la chance de m'occuper de ta fiche de personnage. Je me présente, je suis Misato Okazaki, Fondatrice. Le forum ayant prit un nouveau départ, les corrections sont moins strictes, mais doivent quand même être bien traitées. Alors ne t'en fais pas, je vais me charger de te donner mes commentaires constructifs pour t'aider.

Commençons tout d'abord par ce que j'ai apprécié dans ta fiche :
~ Ton caractère. J'avais l'impression de lire ma description. Pleine d'envie de faire bien, d'envie d'être meilleure, et ne pouvant s'empêcher d'être contradictoire avec elle même et avec ses propres aspirations. J'aime beaucoup. C'est un personnage très controversé!
~ Ton histoire particulière où elle cherche sa voie. Là aussi, elle me ressemble un peu. Tenter quelque chose pour laquelle on croit être passionnée, et se rendre compte que non. Changer de chemin, se tromper encore, et finir par tomber dans le bain de quelqu'un d'autre, qui nous plait.
~ Ton Code qui est le bon et qui ne fait qu'appuyer mon enthousiasme pour ta fiche.


Par contre, il y a quelques petites erreurs ou incompréhension. Je vais les regrouper pour que tu t'y retrouves et te les expliquer brièvement. Si tu as besoin d'une explication plus complète, je t'invite à lire l'article d'aide sur la grammaire qui se trouve ici. Voici ce que j'ai remarqué :
~ A certains endroits, l'utilisation des temps semble incorrect. Tu met beaucoup d'imparfait, puis des passés simples, et parfois l'un avec l'autre ne joue pas. Comme par exemple ici : "...elle se distingua des autres avec sa trop grand imagination et elle ne tissait pas..."
~ Quelques erreurs d'accord qui pourraient d'ailleurs être dû à de inattention momentanée, comme ici : " de nouvelle chose" / " ..des personnes qui la faisaient se voir moins étrange, plus normal..." / " ..ils se sont engagés dans certaines luttent..."


Si tu as des questions, n'hésite pas. Toutefois, tes erreurs sont minimes. Tu as fait un excellent travail et c'est pourquoi tu seras validée sur le champ. Assure toi tout de même de remettre en forme ce que je t'ai fait remarqué plus haut ;)

Tu as ma bénédiction et es donc acceptée parmi nous. Tu as été ajoutée au groupe Economie et Artisanat. De plus, ton prénom ainsi que ton avatar ont bien été recensés. Je t'attribue la chambre 32 avec Anastasia Aimée.  
Tu peux dès lors aller poster au portail et attendre qu'OuzMama t'y accueilles. Tu peux aussi te chercher des futures partenaires en créant ta demande de RP. N'oublies pas d'aller remplir ta feuille de personnage, via ton profil! Sache également que tu as la possibilité de tenir un journal de bord.
Je te souhaite de bien t'amuser parmi nous ! Bienvenue chère Jodie Shepard.

Misato Okazaki, Fondatrice.




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Misato Okazaki
~ Fondatrice à la Vanille ღ
avatar
Misato Okazaki
http://yuri-etiopia.1fr1.net
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 30
Messages : 1121

Identité
Age: 20 Années
Origine: Norvégienne
Métier: Démographe
Misato Okazaki
Mar 26 Juil 2016 - 17:03
Bonjour !

Merci de t'être rapidement occupée de moi et je suis ravie de voir que ma fiche t'a plu, en oubliant les quelques fautes. Je trouve ça très intéressant de développer un personnage en désaccord avec lui-même, ce qui représente plutôt bien la réalité je trouve. Beaucoup de personnes sont rempli de bonnes intentions mais ne font pas tout pour les voir se réaliser.
Pour ce qui est des fautes, je pense avoir tout corrigé. Si jamais certaines m'ont échappé, je m'en excuse d'avance, malheureusement j'ai du mal à m'entendre avec la grammaire è__é

En tout cas merci beaucoup pour les compliments, pour les recensements et pour cette validation rapide ! Je vais me faire un plaisir de RP, ou plutôt re-RP, ici
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Shepard
En Cours de Familiarisation
avatar
Jodie Shepard
https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 51

Identité
Age: 22 ans
Origine: Australienne
Métier: Mécanicienne
Jodie Shepard
Ven 19 Aoû 2016 - 11:07

Bienvenue sur Etiopia








Coucou.
Merci Jodie pour cette refonte très intéressante. Quelques petites fautes de frappe, ou oubli par-ci par là (ton travail c'est australienne? :P) mais tout est okey évidemment pour moi.

Suite à ta demande, je te place en chambre 41 avec Elyôn. J'espère que cela te conviendra ainsi :) Tu peux donc décider si tu gardes tes RP en cours avec Jodie, ou si tu les recommences. Donc si tu repostes au portail ou pas...Je te laisse voir surtout avec tes partenaires RP.

Et j'espère que tu pourras te présenter au Conseil, comme évoqué :P Nous avons besoin de membres !!!
Plein de bisous.

Misato Okazaki, Fondatrice.




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Misato Okazaki
~ Fondatrice à la Vanille ღ
avatar
Misato Okazaki
http://yuri-etiopia.1fr1.net
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 30
Messages : 1121

Identité
Age: 20 Années
Origine: Norvégienne
Métier: Démographe
Misato Okazaki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers :