Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ PV Sofia Martensin et Taïga Aizawa ][ En Cours ] ~ Best Restaurant Of The Isle

 :: Le Quartier des Loisirs :: Les Restaurants
Jeu 7 Mai 2015 - 20:01
C'était une belle journée ensoleillée, ce qui était tout à fait naturel étant donné qu'il était 11h55, le soleil était à son apogée, au summum de son éclat pendant encore deux bonnes heures, en outre du fait que le printemps s'étirait plus vers l'été qu'autre chose. Les habitantes d'Etiopia étaient joyeuses, elles travaillaient avec entrain ou se baladaient avec leurs amies, hilares de leurs plaisanteries dans les rues.

Nous étions un samedi et cela faisait à peine cinq minutes que Zhixue était attablée à une table en terrasse dans un restaurant. Le « meilleur de l'île ». Il était inconvenable de nier que la vue était imprenable et que le restaurant était décoré avec goût tout en proposant une riche palette de plats.

Notre protagoniste était seule et attendait patiemment que Sofia arrive. En effet, Zhixue après être allée chercher ses commandes, afin de remercier Sofia de l'excellent travail effectué en couture pour lesdites commandes, l'avait galamment invité au restaurant (en même temps ce n'était pas une option) après lui avoir demandé quel était le meilleur restaurant de l'île.

Zhixue était légèrement embêtée, mais elle ne le montra pas. Soit Sofia était en retard, soit elle allait devoir manger en solitaire, ce qui ne la dérangeait pas outre mesure, mais c'était dommage, puisqu'elle voulait absolument remercier Sofia du travail vraiment exceptionnel qu'elle avait effectué. Elle se permit toutefois un fin sourire, pour le peu qu'elle avait vu de cette personne singulière, elle se doutait plus du fait que Sofia allait arriver en retard, cette demoiselle était désorganisée à un point inimaginable hormis lorsque cela concernait sa passion première qui était la couture.

Elle se rappela précisément son apparition dans le restaurant. La jeune femme avait ignoré les regards de convoitise, de jalousie, d'envie et de désir sur le visage et dans les yeux de certaines clientes et du personnel. Zhixue se savait classieuse, d'une élégance et d'un charisme tout naturel, ses vêtements sur mesure ne faisaient que rehausser encore plus ces évidences.

Ainsi, après avoir appris presque par cœur le menu que proposait le restaurant, la médecin ferma délicatement la carte et la rangea soigneusement sur le coin de la table. Elle releva la tête et se cala confortablement dans sa chaise tout en croisant ses jambes et ses bras. Comme à son habitude, Zhixue balaya méticuleusement, de son regard perçant, la terrasse où sûrement des habituées étaient attablées. L'une des clientes, qu'elle supposait être dotée d'une hypersensibilité, frissonna même lorsque son regard s'arrêta sur son dos.

La jeune médecin soupira en regardant sa montre, il était 12h01. Sofia était en retard.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

« Je ne suis pas Médecin. J'étanche seulement les blessures du Malheur et du Temps » Zhixue X.M



Revenir en haut Aller en bas
Zhixue Xiong Mao
Habituée De La Région ✤
avatar
Zhixue Xiong Mao
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 100

Identité
Age: 22 ans
Origine: Eurasienne
Métier: Médecin Généraliste
Zhixue Xiong Mao
Mer 27 Mai 2015 - 15:00
Taiga aurait pu apprécier sa nouvelle vie. Ces changements n'étaient finalement pas si terrible, d'ailleurs elle se redécouvre chaque jour. Une rencontre peut tout changer. Malheureusement la fille que Taiga attendait à l'arrêt de bus n'est plus revenue. Encore une déception. Cette jeune serveuse s'habitue à espérer, devenir meilleure, puis à être déçue, et redevenir comme avant. Elle s'est empêtrée dans un sorte de boucle infinie d'espoir et de désolation.

En un soupire, celle-ci se concentra sur son travail pour éviter une nouvelle remontrance de sa patronne, qui a été très claire cette fois. Si cette employée ne changeait pas de comportement rapidement, elle sera dans l'obligation de partir. Malgré son caractère détestable, elle trouvait ça légitime. Après tout elle n'est pas payée pour agresser les clientes. Heureusement qu'a part la jeune fille disparue personne ne connaît Taiga ici. Autrement elle n'aurait aucun amis, même si en ce moment elle préfère la solitude... Comme avant.

En tant que serveuse plus impliquée, elle guida les clientes a leur table, elle servait des plats sur un plateau, elle notait sur son carnet les commandes, et débarrassait une fois les assiettes vides. C'était bien la première fois que Taiga s'y mettait sérieusement, au plus grand bonheur de sa patronne. En fait la raison était moins respectable, la jeune fille était du même avis que de se tuer au travail faisait oublier un moment les problèmes. Après avoir finit de servir les tables numéro 12 et 13, elle était autoriser à une petite pause.

Cette idée de se poser l'aurait réjouie si elle pouvait le faire avec elle... Mais la pauvre petite serveuse au mauvais caractère se retrouva seule encore. Il était certain que Taiga ne s'étonnait même plus. Alors elle resta dans la cuisine, attendant la fin de sa pause. Ses collègues à l'air désolé ne lui tenait pas compagnie pour autant, alors pour s'occuper Taiga alla dehors et observait discrètement les clientes. Des farfelues, des superficielles, des timides, et des solitaires... Enfin Taiga n'en remarquait qu'une. Bien qu'elle espérait qu'elle soit seule, pour que Taiga ne se sente pas trop asociale, la cliente aux cheveux courts regardait sa montre. Dommage... elle attendait quelqu'un.

Elle rentra rapidement à l'intérieur par la cuisine et le cœur lourd, reprit le travail. A chaque fois qu'elle regardait cette cliente, elle repensait à ces moments heureux qu'elle avait passer, mais surtout à toutes ces attentes dans l'espoir de voir cette autre fille... Jusqu'au ce jour où elle n'était pas venue du tout, ne laissant plus aucunes nouvelles.

La voix nasillarde de sa collègue la réveilla:

-Puisque tu n'arrêtes pas de la regarder, va t'occuper d'elle !

Si Taiga l'impulsive s'écoutait, elle l'aurait frapper il y a un moment. A la place, elle préféra prendre sur elle, car elle s’entraîne à canaliser ses pulsions. D'un geste brusque, elle prit son carnet de note et se dirigea vers la table d'un pas franc et décidé. Être agréable... Il faut être agréable.Taiga fit le plus jolis des sourires forcés, et même si elle se doutait que la cliente attendait, elle devait quand même lui demander sa commande, étant donné qu'elle avait poser son menu.

-Bonjour, avez-vous choisi ?

Malgré les efforts de Taiga à rester aimable, il restait quand même son ton dur et sec. Alors la petite serveuse espérait de ne pas se faire licencier à cause de cette inattention de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Taiga Aizawa
En Cours de Familiarisation
avatar
Taiga Aizawa
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 56

Identité
Age: 17 ans
Origine: Japonaise
Métier: Serveuse (à mi-temps)
Taiga Aizawa
Lun 1 Juin 2015 - 23:25
Sofia mettait la dernière touche à sa dernière création. Au début, elle avait surveillé l'heure: "faire attention, on m'a donné rendez-vous à 12h ...". Elle avait tout prévu en fonction, à l'exception d'une chose incontrôlable: son coeur. Une pensée pour Kassie et la panique lui monta jusqu'au oreilles. Allait-elle croire qu'elle en voyait une autre si jamais elles se croisaient dans le restaurant ? Un instant Sofia cru qu'elle allait tout plaquer, mais elle se souvint de l'énergie et la détermination de Zhixue. Ce n'est pas le genre de personne à qui poser un lapin, ça non, déjà qu'elle avait été exigeante à un point dépassant l'entendement pour ses vêtements. Heureusement que ce genre d'attitude ne la déstabilisait pas trop; elle avait en effet déjà subi avec une autre habitante d'Etiopia de la sorte. Elle soupira et leva les yeux vers le ciel, puis finalement quitta les lieux en retard, avec une pointe de frustration ankylosant ses muscles comme un enfant qui ne veut pas aller à l'école et feint d'être malade.

Sur le chemin, la couturière reprit la voie de la bonne humeur et songea à toutes les bonnes choses qu'elle allait manger; par ailleurs elle se dit qu'elle allait peut être voir le médecin sous un nouveau jour, plus agréable ? La curiosité la piqua et elle redoubla ses pas. Toutefois ce n'était pas suffisant pour arriver à l'heure, c'est donc vers 12h02 qu'elle parvint à l'entrée. Se mordillant la lèvre inférieure car craignant une remarque désobligeante, Sofia se présenta tout de même à l'entrée et se mit à chercher du regard l'ingénue. Elle déclina poliment l'accueil qui lui était fait alors qu'elle reconnut Zhixue qui semblait déjà en pleine discussion avec une autre serveuse. Elle regarda sa montre qui indique 12h03, puis l'horloge du restaurant qui elle affichait 12h07 ... aie aie aie ! Qui croire ? Elle qui pourtant s'accordait à la radio, était-elle encore plus en retard, ou la pendule du restaurant était en avance ?

Excusez moi, il est quelle heure ? Il est si tard que ça ? demanda-t-elle avant de quitter la première femme à l'entrée. Cette dernière lui rit gentiment au nez et répondit que l'horloge effectivement avançait de 3 minutes. Sofia rit en retour, mais c'était de nervosité. Elle avait donc 4 minutes de retard ! Elle pressa le pas et se dirigea vers la table. Un coup d'oeil rapide pour analyser la situation, et Sofia se rendit compte qu'il n'y avait non pas une, mais deux personnes nerveuses qui l'attendaient. Difficile à cette distance de savoir si c'était Zhixue qui l'importunait ou si c'était son retard qui causait des soucis en cuisine, dans tous les cas elle avait tort. Ne sachant pas trop quoi faire, la vendeuse fit ce qu'elle savait le mieux faire: diversion.

Ah la la ! Mais ce restaurant est ma-gni-fi-que ! C'est toujours un plaisir de passer par ici, haha ! s'exclama Sofia en s'asseyant à l'arrache sur sa chaise, oubliant un bref instant la bienséance. Elle crut un bref instant sentir les regards pensant de l'assemblée, et à y bien réfléchir: c'était le cas. TOUT LE MONDE LA REGARDAIT. Mission accomplie Sofia, t'as encore fait la cruche ! Elle voulut disparaitre aussitôt, mais ce qui était fait, était fait. Elle adressa un sourire gêné à l'attention de Zhixue puis sur un ton maladroit demanda: Je prendrai un Kir Pêche en apéritif, et le plat du jour. Le tout assorti d'un sourire un peu forcé mais sur une base sincère: Sofia voulait apaiser malgré tout la situation, et sentait que ce n'était pas gagné.

Elle n'avait même pas regardé la carte, mais il était clair dans sa tête qu'elle n'aurait pas eu le temps ni l'audace de le faire ... elle croisa nerveusement ses jambes et dit alors d'une voix moins assurée: Merci de m'avoir attendue.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Invité, puisses tu accomplir ta quête en toute sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Martinsen
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar
Sofia Martinsen
http://yuri-etiopia.1fr1.net/t1088-sofia-martinsen
Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 264

Identité
Age: 24
Origine: Norvège
Métier: Couturière
Sofia Martinsen
Lun 22 Juin 2015 - 23:41
«  - Bonjour, avez-vous choisi ? »

Le ton était sec et dur. Acerbe, voire limite hostile. Zhixue leva un sourcil, son regard mordoré se porta sur la serveuse au sourire crispé qui lui faisait face et la scanna intégralement. A bien noter, il n'y avait pas que son sourire qui était crispé. Ses doigts sur son carnet de note : les jointures de ses phalanges étaient blanchies par la pression exercée des os sous la peau.

Être médecin et savoir lire le langage corporel pouvait s'avérer fort utile. Mais sur ce cas précis et présent, il ne fallait pas non plus avoir un sens de l'observation aiguisé pour détecter la tension de la serveuse. En effet, cela se voyait à s'en crever les yeux tel Œdipe découvrant la vérité sur son inceste que son interlocutrice était d'une humeur irascible. Avec un si beau soleil, cela était étonnant.

Ne perdant absolument pas son sang froid, d'une voix calme et d'une octave plus basse que la normale féminine, notre médecin national répondit à la serveuse, toujours avec ses jambes et ses bras croisés, le dos confortablement calé contre le dossier de sa chaise :

«  - Bonjour, en effet, j'ai choisi. Toutefois j'attends une personne et je ne commanderai que lorsqu'elle sera présente. Si vous ne voyez pas d'inconvénient bien entendu. »

Galante jusqu'au bout. Comme à son habitude. Ce n'était pas parce qu'elle avait changé de monde qu'elle allait changer d'attitude. Zhixue consulta sa montre. Elle changea de position et croisa ses jambes dans l'autre sens. Signe que malgré son calme apparent, elle s'agaçait. Pour faire patienter la serveuse et surtout la détendre, la jeune femme continua après un silence de deux secondes.

«  - Elle ne devrait pas tarder norma... »

La fin de sa phrase se perdit dans les tréfonds des limbes et du néant provoquée par une arrivée retentissante.

«  - Ah la la ! Mais ce restaurant est ma-gni-fi-que ! C'est toujours un plaisir de passer par ici, haha ! »

La jeune médecin ne se retourna même pas pour savoir qui s'était écriée ainsi. Elle avait déjà deviné : Sofia Martensin ou la discrétion incarnée. La retardataire s'assit promptement et avec nonchalance sur la chaise en face de Zhixue. Cette dernière se permit un sourire en coin énigmatique en entendant son invitée dire :

« - Je prendrai un Kir Pêche en apéritif, et le plat du jour. »

Et continua par un :

« - Merci de m'avoir attendue. »

Sofia avait rougi. Il est vrai qu'elle semblait se rendre compte que tous les regards de la salle s'était portée sur elle … et qu'elle était en retard. Zhixue lui fit un clin d’œil pour lui signifier que ce n'était rien et répliqua d'un ton de plaisanterie, assez fort pour que toutes entendent :

« - Ah, les femmes … toujours à faire attendre pour se faire désirer ! … Un Kir Impérial en apéritif, en entrée du saumon frais mariné à l'huile de truffe noire et copeaux de parmesan, en plat de l'agneau du Causse, selle rôtie aux épices douces et enfin en dessert du baba au vieux rhum ambré, crème chantilly, fruits frais et vieux rhum à discrétion pour moi s'il vous plaît »

Zhixue n'avait même pas ré-ouvert la carte, elle se souvenait de tout.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

« Je ne suis pas Médecin. J'étanche seulement les blessures du Malheur et du Temps » Zhixue X.M



Revenir en haut Aller en bas
Zhixue Xiong Mao
Habituée De La Région ✤
avatar
Zhixue Xiong Mao
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 100

Identité
Age: 22 ans
Origine: Eurasienne
Métier: Médecin Généraliste
Zhixue Xiong Mao
Lun 6 Juil 2015 - 23:10
Sofia cligna plusieurs fois des yeux: Woah, y'a vraiment tout ça sur la carte ? Je vais prendre également un dessert alors ! Vous avez des îles flottantes ?

Silence. La couturière ne savait plus où se mettre, avoir attiré l'attention sur elle semblait être un problème mineur comparé à la découverte d'un restaurant aussi chic. Sofia avait bien évidemment bluffé et n'était jamais allée dans ce restaurant, elle n'en avait pas les moyens. Observant brièvement son accoutrement elle eut néanmoins un soupir de soulagement car elle avait une tenue chic sur mesure qui ne faisait pas tâche avec ce que l'on pouvait voir autour d'elle. Elle portait une robe classe, longue et aux couleurs de l'été. Ses chaussures à talon étaient relativement surélevées sans être à aiguille, ce qui lui permettait de marcher en conservant un certain confort: elle n'était pas du genre masochiste.

La serveuse était pâle voire distante. La couturière se demanda si Zhixue ne lui avait pas fait peur juste avant qu'elle n'arrive. Cette pensée lui évoqua sa première rencontre avec le médecin. Tout le monde n'était pas apte à un contact aussi rugueux, heureusement qu'au final elle avait laissé tomber au moins partiellement son armure. Une personne extérieure aurait sans doute douté de ses capacité de médecin, la prenant pour une donneuse d'ordre autoritaire. Mais Sofia savait qu'en réalité c'était juste une attitude sobre et détendue faisant abstraction de ce qui pourrait entraver son image ou sa réflexion. Du coup cette invitation au restaurant pour la remercier ne lui semblait pas bizarre, bien au contraire. Elle exprimait par des faits ce qu'elle ne faisait pas toujours par des mots ou des expressions. Toutefois, sans vraiment savoir pourquoi l'ambiance était pesante, Sofia était nerveuse à son tour et au moment de s'en apercevoir il était sans doute impossible de le nier.

J'aime beaucoup la décoration tenta-t-elle vainement d'ajouter afin d'alléger l'atmosphère. Je vais prendre une bouteille de millésimé pour accompagner le plat. Si c'est possible. C'est maintenant que l'on annonce le café, aussi ? Oups, nouvelle boulette: annoncer à l'ennemi ses faiblesses. Zéro étiquette. Sofia tritura nerveusement ses doigts sous la table et sourit à Zhixue. La couturière voulait montrer avant tout qu'elle était contente d'être là, même si elle n'arrivait pas à gérer sa survie dans un milieu aussi hostile à première vue. Les clients de la haute société sont décidément plus simples à accommoder lorsqu'ils sont dans sa tanière.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Invité, puisses tu accomplir ta quête en toute sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Martinsen
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar
Sofia Martinsen
http://yuri-etiopia.1fr1.net/t1088-sofia-martinsen
Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 264

Identité
Age: 24
Origine: Norvège
Métier: Couturière
Sofia Martinsen
Lun 1 Fév 2016 - 10:22
La question était posée, plus de retour en arrière. Il n'était pas question de fuir, et encore moins de se faire virer. Taiga se retrouverait alors sans rien. L'employée se savait beaucoup plus fragile qu'elle ne le voulait, et surtout très incompétente au sujet de son travail. Il était temps de faire des efforts.

"Bonjour, en effet, j'ai choisi. Toutefois j'attends une personne et je ne commanderai que lorsqu'elle sera présente. Si vous ne voyez pas d'inconvénient bien entendu."

Bien évidemment qu'elle ne voyait aucun inconvénient à cela. Mais la personne peu débrouillarde qu'elle était se trouvait dans une mauvaise posture. Devait-elle rester là pour attendre l'autre cliente ? Et c'est comme ça qu'elle se trouvait réellement bête. C'était évident qu'elle devait s'en aller, puisqu'il ne faut surtout pas mettre la cliente mal-à-l'aise. Alors la serveuse aux bonnes résolutions commençait à partir quand elle constata que finalement la femme attendue était sûrement arrivée.

"Ah la la ! Mais ce restaurant est ma-gni-fi-que ! C'est toujours un plaisir de passer par ici, haha !"

Vas y, dis le plus fort on n't'a pas entendu...
C'est ce qu'elle pensait à ce moment là. Taiga n'appréciait déjà pas vraiment cette fille, mais de toute façon il lui en faut peu. Elle respira par le nez un grand coup, puis, se relâcha dans un sourire surfait.
Avec un peu de chance, l'arrivante n'aura pas encore choisi et Taiga pourra repartir, peut-être même faire en sorte d'envoyer une autre serveuse.

"Je prendrai un Kir Pêche en apéritif, et le plat du jour."

La serveuse tiqua. Rester souriante... Ça sonnait un peu comme un supplice pour elle. Elle serra fort son carnet de note, puis gribouilla la commande un peu trop énergiquement. En tout cas, malgré son manque d'empathie, elle avait quand même réussi à déduire que la nouvelle cliente était gênée et celle-ci remercia sa partenaire de l'avoir attendue. Pendant une seconde, Taiga avait eut peur en pensant qu'elle avait peut-être créer une gêne chez une cliente. Elle se savait surveillée et le moindre faux pas serait fatal. Sans faire attention elle poussa un soupir de soulagement, ce n'était donc pas à cause de son attitude. L'employée regarda alors la première cliente et écoutait le plus attentivement possible.

"Ah, les femmes … toujours à faire attendre pour se faire désirer ! …

Elle pouffa de rire doucement. Elle se disait pour elle-même Je n'te l'fait pas dire, étant donné le nombre de fois qu'elle l'a attendue. Cette fille. Qui n'est jamais venue. De la rancœur, du désespoir, une vraie peine, c'est ce qu'elle ressentait à ce moment là. Taiga pensait à son amie tout le temps et surtout pendant son travail. Elle s’imaginait comment ça se serait passé si elle était venue, si elle n'avait pas disparue.  Alors qu'elle avait toujours ces images qui tournent sans arrêt dans sa tête. Des images d'une jeune femme qui attend, pleine d'espoir, des yeux pétillants d'excitation. Mais aussi des images d'une jeune femme regardant sa montre l'air contrarié, pour finalement avoir l'air profondément triste.

Ses mains tremblaient, et elle avait le regard dans le vague.

...fruits frais et vieux rhum à discrétion pour moi s'il vous plaît"

Le choc. Elle n'avait rien entendue. Rien du tout !! Elle restait paralysée, comment allait-elle faire ? C'était la pire des impolitesses qu'elle puisse commettre. Taiga s'était évadée dans ses souvenirs et tout ce que la cliente avait dit pendant ce temps n'était qu'un son sourd et lointain. Elle se mordait la lèvre très fort, comment allait-elle faire pour se rattraper ?

"Woah, y'a vraiment tout ça sur la carte ? Je vais prendre également un dessert alors ! Vous avez des îles flottantes ?"

Troublée, elle hocha de la tête automatiquement et se rendait compte qu'elle ne savait pas s'ils en avaient. C'était la catastrophe. Elle priait, même si elle n'était pas croyante, que ce restaurant faisait des îles flottantes. Mais en tant que serveuse, elle devrait le savoir ! Elle devrait connaître la carte sur le bout des doigts et être un minimum au courant de ce qui se faisait en cuisine. La serveuse avait envie de se cogner la tête contre les murs.

Taiga devenait encore plus pâle et distante. Elle essayait tant bien que mal de ne rien montrer, mais dans sa tête c'était la pure panique.

"J'aime beaucoup la décoration... Je vais prendre une bouteille de millésimé pour accompagner le plat. Si c'est possible. C'est maintenant que l'on annonce le café, aussi ?"

Ses mains étaient lourdes, ses doigts engourdis, mais la petite impolie avait tout noter cette fois. Finalement, il ne lui manquait seulement la commande de la cliente aux cheveux courts. Un gros blanc s'installait, une grosse faute de plus. On lui avait poser une question, ce serait la moindre des choses de répondre.

"Et ben... Non, c'est à la fin."

Taiga aurait pu faire mieux que ça. Elle le savait, mais elle était bien trop préoccupée par rapport à la commande qu'elle n'avait pas pris.

"C'est... de très très bons choix. Si je ne suis pas trop indiscrète, pour n'aviez pas regarder une nouvelle fois la carte pour passer votre commande, vous êtes une cliente fidèle à notre restaurant ?"

Sourire forcé, ton professionnel qui sonnait faux. Une solution. Il lui fallait une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Taiga Aizawa
En Cours de Familiarisation
avatar
Taiga Aizawa
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 56

Identité
Age: 17 ans
Origine: Japonaise
Métier: Serveuse (à mi-temps)
Taiga Aizawa
Jeu 4 Aoû 2016 - 0:27
La serveuse était toujours aussi tendue. Soudain la voila qui se mettait à rire nerveusement et les yeux à moitié dans le vague. Sofia connaissait bien cette expression, elle l'avait déjà eue face à un patron tyrannique ou un client trop exigeant. C'était le trac, le stress, la panique. Elle se perdit dans ses pensées à l'époque de son premier travail avant de disparaitre dans Etiopia. Poussant un soupir assez audible la couturière se mit à estimer qu'elle avait échappé à un enfer mais que ce n'était pas le cas pour tout le monde.

Puis soudain Taiga se décomposa sur place. La situation se dégradait, la pauvre était devenue pâle comme un linge. Sofia se demandait de plus en plus ce qu'il se passait. Décidément ça n'avait rien à voir avec elles. Etait-ce son premier jour ? Avait-elle un problème de santé ? Mal dormi ? Une aiguille de couture restée coincée dans un pli en train de lui piquer le bras ? Finalement la serveuse se rattrapa maladroitement aux branches, mais nul n'était dupe ...

La vendeuse se mit à réfléchir: pouvait-elle faire quelque chose ? Après tout ce n'était pas son problème, mais elle ne voulait pas lui causer d'ennuis non plus. Un coup de Poker, en voila une idée brillante ! Il fallait tenter cette possibilité et advienne que pourra. Sur un ton qui se voulait curieux mais nullement moqueur elle demanda donc:

"Vous êtes nouvelle ?"

Et voila, les pieds dans le plat, ça passe ou ça casse. Si il s'agissait réellement d'une stagiaire, avec un peu de chance elle s'excuserait. Zhixue serait également compréhensive et puis tout le monde rigolerait, sympathiserait et la commande serait finalisée sur une note de bonne humeur. Inversement si c'était juste le résultat d'une cuite et qu'elle n'assurait pas correctement son travail elle serait humiliée. Cette possibilité ne l'enchantait guère mais si cela devait arriver Sofia était persuadée que la médecin lui donnerait des conseils ! A Etiopia, l'entraide était de mise, non ?

Elle jeta un coup d'oeil au reste des clients et à Zhixue, puis de nouveau tournée vers Taiga elle lui afficha un sourire bienveillant. Après tout, la bonne humeur était souvent communicative. Mais la nervosité aussi ... Sofia se surprit à se triturer les doigts de façon nerveuse. La clientèle autour d'elles était décidément très bien habillée et elle ne se sentait pas trop à sa place. Le sourire se crispa un bref instant puis elle masqua sa gêne en se recoiffant, veillant à ne pas croiser le regard de quiconque.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Invité, puisses tu accomplir ta quête en toute sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Martinsen
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar
Sofia Martinsen
http://yuri-etiopia.1fr1.net/t1088-sofia-martinsen
Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 264

Identité
Age: 24
Origine: Norvège
Métier: Couturière
Sofia Martinsen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers :