Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ PV Sofia Martensin ][ En Cours ] ~ De Fils et d'Aiguilles

 :: Le Quartier Des Boutiques :: Le Centre Commercial
Jeu 7 Mai 2015 - 18:15
En cette journée de printemps, le temps était doux. Les oiseux gazouillaient joyeusement et voltigeaient avec entrain dans le ciel pâle ou d'un arbre à un autre. Une brise légère s'était toutefois levée et quelques nuages faisaient ombrage au soleil timide, rappelant ainsi aux personnes qui flânaient dans les rues d'Etiopia qu'en Avril, il ne faut pas se découvrir d'un fil. Même un dimanche.

Comme à son habitude, Zhixue marchait d'un pas rapide, ne perdant pas de temps à flâner puisqu'elle savait pertinemment bien où ses pas la menaient et prit de ce fait un raccourci. Zhixue était le genre de personne à ne pas flâner, toujours active, elle détestait perdre son temps inutilement. D'ailleurs, cela se voyait rien qu'à sa manière de consulter toutes les dix secondes précisément, sa montre d'un air agacé lorsque la personne qui se trouvait en face d'elle, osait s'éterniser sur des discussions futiles et inintéressantes. Zhixue était ce que nous appelons communément, une femme pressée. Très pressée. Elle était médecin après tout, et la santé n'attendait pas !

Le feu follet en blouse blanche passa sans s'arrêter devant plusieurs boutiques de vêtements trop « fashionista » à son goût. Après son arrivée sur Etiopia, elle ne pouvait pas se permettre de s'habiller constamment avec une blouse blanche, elle avait besoin de nouveaux vêtements, des vraies, pas ce genre de vêtements que nous qualifions de T-shirt et de Jeans. Il allait sans dire que pour Zhixue, des vêtements classieux pour une personne classieuse lui irait à ravir. C'est ainsi qu'elle s'arrêta devant une boutique de couture sur mesure, après avoir habillement esquivé une grande flaque d'eau devant l'entrée.

Une clochette retentit lorsqu'elle entra dans le magasin d'un pas sûr, dégageant une assurance naturelle. Notre protagoniste balaya méticuleusement, de son regard perçant, la boutique à la recherche d'une personne qui puisse la renseigner. La pièce était grande, des patrons étaient posés sur un atelier tout au fond, le reste était rempli de tissus de toutes les couleurs, diverses et variées, allant du noir nuit le plus ténébreux jusqu'au rouge vif le plus éclatant.

Zhixue s'avança entre deux rayons de tissus en tout genre, elle grinça des dents. En effet, les couleurs étaient rangées dans une anarchie la plus absolue, du moins dans un code non conventionnel. Il y avait un silence apaisant, charmant. C'était assez agréable, malgré le fait que le rangement était à redire. La médecin s'avançait toujours dans la pièce et enjamba machinalement un tabouret. Le rangement était vraiment à redire. Elle se décida finalement à parler après une minute passée en terre inconnue, d'un ton fort mais calme et d'une octave plus basse que la normale féminine :

« - Bonjour. Il y a-t-il une aimable personne pouvant me renseigner ici même ? »



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

« Je ne suis pas Médecin. J'étanche seulement les blessures du Malheur et du Temps » Zhixue X.M



Revenir en haut Aller en bas
Zhixue Xiong Mao
Habituée De La Région ✤
avatar
Zhixue Xiong Mao
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 100

Identité
Age: 22 ans
Origine: Eurasienne
Métier: Médecin Généraliste
Zhixue Xiong Mao
Ven 29 Mai 2015 - 0:41
Sofia pestait. Un temps si beau et ne pas en profiter, c'était un peu de malchance: tant d'opportunités de sortir, de s'inspirer de la nature ... et surtout de passer ce temps avec son aimée. Mais son travail lui plaisait donc la frustration restait limitée. Elle était arrivée en avance comme à son habitude et avait passé un partie de la matinée à réarranger les rayons et à réfléchir quelle serait la prochaine collection automne-hiver. C'était une question oh combien difficile car évidemment même si il y avait du prêt à porter il y avait aussi du sur-mesure, et c'était ce qui plaisait le plus à Sofia, car ça demandait un investissement personnel bien plus valorisant que des vêtements qui seraient à peine imprégnés de sa touche personnelle. C'est aussi pour cela qu'elle faisait régulièrement des séries limitées, comme ce magnifique dos nu aux couleurs de la nuit qu'elle avait vendu à un couple il y a de cela quelques années.

Ainsi la vendeuse s'affairait et au gré des visites de la clientèle, montrait ses modèles, réfléchissait à des nouveaux, chamboulait ses rayons afin de stimuler sa créativité et allait même jusqu'à modifier certains vêtements sur place, prise d'un coup de folie passager. On aurait dit un genre d'animal étrange, bougeant de façon parfois furtive, parfois exubérante, une pelote à la main et assez souvent une poignée d'aiguilles dans le coin de la bouche. Cela serait dangereux pour n'importe qui mais elle était rodée. Le fait de pouvoir se lâcher ainsi était inédit et spécifique à sa présence à Etiopia, mais elle avait récemment forcé le trait, un peu rêveuse et surtout enivrée, en quêtes d'aventures.

Alors que la clochette retentit de nouveau, Sofia jeta un coup d'oeil discret en direction de la demoiselle qui venait d'entrer. Elle semblait un peu austère, voire pressée. Cela perturba quelque peu la vendeuse qui se demanda bien ce qu'une fille pareille pourrait trouver à un magasin qui par définition demandait beaucoup de temps afin de s'assurer d'avoir le modèle idéal, celui de ses rêves et qui serait adapté aux petits soins. L'imagination de la couturière n'était pas bridée pour autant car elle se mit à imaginer toutes sortes de robes et de costumes siant à merveille à l'opportune. Cet air déterminé, cette démarche, brrr, tant de poses à essayer, tant de tissus et de formes mettant en valeur sa force, son dynamisme, cela donnait le vertige !

Elle fut soudain sortie de sa rêvasserie par une voix forte. La cliente s'impatientait et exprimait déjà quelques attentes: se pourrait-il qu'elle avait vécu une expérience désagréable dans un précédent magasin ? Il était hors de question de la décevoir ! Cela pourrait s'avérer difficile au vu de la personne mais Sofia releva le défi. Ecartant une série de tringles comme on le ferait d'un rideau, elle se faufila en direction de Zhixue et salua d'une hochement de tête et d'une voix enjouée sans être moqueuse. Bonjour, je m'appelle Sofia et je dirige ce magasin, en quoi puis-je vous être utile ?

Elle en profita pour jeter un oeil de façon plus précise à l'inconnue: relativement jeune, élancée, propre sur elle. Une profession rigoureuse ou bien une éducation stricte, voire les deux ? Une certaine nervosité, il fallait marcher sur des oeufs et prier pour que ses attentes soient raisonnables. Vous cherchez quelque chose de particulier ? Ce genre de client allait probablement décliner les propositions classiques, il allait falloir jouer serrer et ne pas sortir de suite les produits phare, elle attendit donc sa réponse sans perdre son sourire et évita de trop la fixer au cas où cela pourrait également l'importuner.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Invité, puisses tu accomplir ta quête en toute sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Martinsen
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar
Sofia Martinsen
http://yuri-etiopia.1fr1.net/t1088-sofia-martinsen
Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 264

Identité
Age: 24
Origine: Norvège
Métier: Couturière
Sofia Martinsen
Lun 22 Juin 2015 - 21:20
« - Bonjour, je m'appelle Sofia et je dirige ce magasin, en quoi puis-je vous être utile ? Vous cherchez quelque chose de particulier ? »

Zhixue se retourna vers la voix enjouée et dévisagea cette Sofia, qui, d'un œil exercé avait fait de même. La couturière possédait une longue chevelure aux blonds reflets, et des yeux d'un bleu limpide. Elle portait un polo à rayures blanches et bleues, ainsi qu'un ample pantalon rouge. Sofia portait, également, des bottines noires. La dirigeante du magasin avait des aiguilles dans la bouche, totalement inconsciente, semblerait-il, du danger que représentaient ces dernières si elles venaient à être ingérées. Elle avait l'air contente d'avoir une cliente, même si Zhixue remarqua une minuscule lueur d'inquiétude pointer dans son regard bleuté … à moins que cela ne soit d'un défi à relever ?

Notre protagoniste croisa les bras d'un air assuré, et répondit aux questions de son interlocutrice, sans sourciller, se permettant même un léger sourire :

« - Je me nomme Zhixue Xiong Mao, je suis médecin généraliste dans la clinique d'Etiopia et j'aimerai passer commande chez vous concernant plusieurs habits faits sur mesure. Toutefois, et vous le devinez certainement, j'ai quelques exigences et conditions vis-à-vis desdites commandes et j'aimerai que vous les respectez à la lettre. En effet, je ne suis ici que depuis quelques mois et par conséquent je possède une garde-robe assez restreinte. De ce fait, je cherche de la sobriété, du classique, ni frivolité, ni coquetterie dans les créations. Il faudrait que cela reste expressif et traduise ma personnalité. Pas de couleurs étranges dans le sens fluorescentes, ni des tissus douteux à savoir de la dentelle ou autre. »

La jeune médecin marqua un temps de pause afin de permettre à la couturière d'assimiler ses exigences. Puis reprit, toujours avec sérieux :

«  - En outre, ce sont plusieurs commandes, et à vrai dire, je n'ai aucune idée de la forme précise qu'auront ces habits et je vous fait confiance pour qu'elles ont toutes une forme appropriée à son destinataire. De ce fait, je vais vous donner, dans les grandes lignes, quelques consignes :

1- Quatre costumes type cérémonie solennelle, enterrement … Si vous voyez ce que je veux vous dire.

2- Quatre costumes type fête donc d'un style plus léger en conséquence.

3- Quatre ensembles type réunion de travail, grande exposition, présence nécessaire mais discrète.

4- Et enfin 10 vêtements de ville, vous avez carte blanche pour ce dernier point, cependant, il faudra qu'à chaque habit, une chemise soit comprise.

Est-ce clair et assez précis  afin que je puisse disposer ou devez-vous prendre les mesures et tutti quanti ? »



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

« Je ne suis pas Médecin. J'étanche seulement les blessures du Malheur et du Temps » Zhixue X.M



Revenir en haut Aller en bas
Zhixue Xiong Mao
Habituée De La Région ✤
avatar
Zhixue Xiong Mao
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 100

Identité
Age: 22 ans
Origine: Eurasienne
Métier: Médecin Généraliste
Zhixue Xiong Mao
Lun 6 Juil 2015 - 22:44
Ca y est, le mot qui fâche était lancé: "des exigences". Cette personne bannirait-elle de son esprit toute créativité ? Ce n'était pas la première fois que Sofia avait affaire à une personne très stricte, certains employés administratifs ou des professions de banque lui avait donné à une époque bien du fil à retordre. C'était néanmoins inattendu à Etiopia et Sofia effaça brièvement son sourire, à l'évocation de souvenirs un peu ternes. Dr Xiong Mao renchérissait et insistait sur l'absence totale de marges de manœuvres, elle voulait quelque chose de froid, sans âme, sans originalité mais qui en même temps devait lui aller comme un gant. Cela voulait-il dire que la couturière avait en face d'elle une machine sans cœur ? La dentelle, un tissu douteux ? Et puis quoi encore ! Elle croit connaitre mon boulot mieux que moi ou quoi ?

Un pli se forma sur son front, puis réalisant que ça n'allait pas du tout, Sofia se retourna brusquement et éclata de rire. Les aiguilles tombèrent au sol et se pencha promptement pour les récupérer. Pas une ne manquait, ouf ! La vendeuse les déposa sur une boule de tissu appropriée dans un stand non loin puis revint auprès de la cliente austère. Elle la fixa de nouveau, réfléchissant, analysant, toisant, détaillant, soupirant, fronçant les sourcils, ah mince ! Je l'ai encore refait !

Bon, c'est décidé, je vais le faire ! Bougez pas mademoiselle.

Sans lui demander son avis elle brandit un mètre et se mit à tourner comme un chien de prairie autour du médecin. Le mètre mou décrivait des cercles, des traits et d'autres cabales tandis que sa propriétaire lui laissait à peine le temps de changer de forme. Quelques brefs instant Zhixue cru même percevoir le contact doux mais extrêmement bref de Sofia contre ses vêtements, sa peau, ses hanches, son ventre. La vendeuse marmonnait des choses comme "55.13" ou "22.19" ou "ah tiens, rigolo ça". Après un temps qui pourrait sembler un temps bref pour certains mais sans doute une éternité (voire un moment de solitude) pour la cliente, Sofia prit un calepin et nota tout ce qu'elle avait engrangé dans sa tête. Il y avait une trentaine de nombres au bas mot et des notes griffonnées à la va-vite qui auraient très bien pu être confondues avec celles d'un médecin. Elle leva la tête et sourit brusquement, limite extatique.

Parfait ! Par contre, pour exprimer votre personnalité, je fais comment ? Je ne vous connais pas et si je me base uniquement sur vos mensurations, en déduisant par exemple vos activités et votre régime alimentaire, je ne suis pas sûre que vous allez bien le prendre. Sofia s'arrêta de respirer et son sourire avait également disparu, observant la réaction: allait-elle prendre cela comme une remarque, une blague ou une insulte ? Elle-même ne le savait pas. Elle ajouta donc: Disons que si vous voulez quelques chose d'expressif il faudra forcément sortir un peu des sentiers, vous voyez ce que je veux dire ? Rassurez vous, je ne mettrai pas de dentelles ni de collerette, mais je dois au moins savoir si j'ai le droit de varier les coupes parce que sinon n'importe quel professionnel de mon domaine vous dira que les options sont limitées. Pour le reste, tout est OK pour moi. Par contre ça sera assez cher et il y a facilement 1 mois de travail. Je dois réfléchir au devis plus en détail mais du sur-mesure de cette nature ne se fait pas comme ça.

Sofia reprit quelques notes sur son calepin, des idées avaient germé dans son esprit créatif. J'ai quelque chose en tête qui pourrait marcher. Je vous propose de commencer avec du solennel, je vous en fais un, vous me dites ce que vous en pensez ! Si ça vous plait on continue et je vous demanderai un acompte, si ça ne vous plait pas on s'en tiendra là ... Mais je suis certaine que ça n'arrivera pas. En tous cas je ferai de mon mieux. Alors ?

Etre directe et ferme, ce n'était pas ce qui était le plus agréable mais la couturière savait qu'avec ce genre de personne il ne fallait pas y aller par quatre chemins. Elle espéra que son intuition avait vu juste.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Invité, puisses tu accomplir ta quête en toute sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Martinsen
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar
Sofia Martinsen
http://yuri-etiopia.1fr1.net/t1088-sofia-martinsen
Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 264

Identité
Age: 24
Origine: Norvège
Métier: Couturière
Sofia Martinsen
Dim 10 Juil 2016 - 14:07
Zhixue était une fine observatrice et il fallait bien évidemment être aveugle pour ne pas avoir notifié que lorsqu’elle avait listé ce qu’elle exigeait, la couturière avait momentanément perdu son sourire. Cependant, elle avait les yeux dans le vague, serait-elle en train de penser à quelques souvenirs peu joyeux ?

La jeune femme leva un sourcil, signe d’étonnement ou de surprise, lorsque la commerçante lui tourna le dos pour éclater de rire en faisant tomber toutes ses aiguilles de couture par terre dans un cristallin cliquetis métallique. La couturière ramassa ses aiguilles, soupira de soulagement, et les rangea soigneusement. La jeune femme se fit la réflexion que c’était vraiment une étrange personne.

Soudain, Sofia se retourna avec un mètre, et Zhixue sentit que la couturière allait enfreindre son espace vital, son périmètre de sécurité. Elle le fit sans gêne, tournicotant autour de la jeune médecin en murmurant des mesures. Ce fut presque un rituel. Après ce qui sembla être une éternité pour Zhixue, la couturière s’éloigna d’elle, rangeant son mètre et sortit son calepin pour y annoter des chiffres.

Proche de ce qui semblerait être du sentiment d’extase, la commerçante s’enquit :

« -Parfait ! Par contre, pour exprimer votre personnalité, je fais comment ? Je ne vous connais pas et si je me base uniquement sur vos mensurations, en déduisant par exemple vos activités et votre régime alimentaire, je ne suis pas sûre que vous allez bien le prendre. Disons que si vous voulez quelque chose d'expressif il faudra forcément sortir un peu des sentiers, vous voyez ce que je veux dire ? Rassurez-vous, je ne mettrai pas de dentelles ni de collerette, mais je dois au moins savoir si j'ai le droit de varier les coupes parce que sinon n'importe quel professionnel de mon domaine vous dira que les options sont limitées. Pour le reste, tout est OK pour moi. Par contre ça sera assez cher et il y a facilement 1 mois de travail. Je dois réfléchir au devis plus en détail mais du sur-mesure de cette nature ne se fait pas comme ça. »

Zhixue hôcha la tête et esquissa un petit sourire en coin.

« -Du moment que mes exigences sont respectées, vous avez carte blanche. Je ne suis pas si difficile que cela en matière d’habillement. Le prix n’a aucune importance, ni le temps que votre travail prendra. J’exige juste de la qualité et c’est tout. »

Son interlocutrice reprit d’une façon plus ferme :

«  -J'ai quelque chose en tête qui pourrait marcher. Je vous propose de commencer avec du solennel, je vous en fais un, vous me dites ce que vous en pensez ! Si ça vous plait on continue et je vous demanderai un acompte, si ça ne vous plait pas on s'en tiendra là ... Mais je suis certaine que ça n'arrivera pas. En tous cas je ferai de mon mieux. Alors ? »

Zhixue n’était pas une personne très bavarde non pas par timidité, mais parce qu’elle ne trouvait aucune utilité (à part une perte de temps et d’énergie) à parler plus que de nécessaire et répondit simplement :

« -Alors cela me convient. Ce sera tout ? Ou avez-vous besoin d’autres renseignements comme mon régime alimentaire et mes activités ? » finit-elle sur un ton légèrement amusé.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

« Je ne suis pas Médecin. J'étanche seulement les blessures du Malheur et du Temps » Zhixue X.M



Revenir en haut Aller en bas
Zhixue Xiong Mao
Habituée De La Région ✤
avatar
Zhixue Xiong Mao
Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 100

Identité
Age: 22 ans
Origine: Eurasienne
Métier: Médecin Généraliste
Zhixue Xiong Mao
Mer 3 Aoû 2016 - 23:59
"Du moment que mes exigences sont respectées" ... Sofia ressassait cette dernière expression. Toutefois une fissure sembla poindre sur l'armure et c'est donc avec un enchantement difficilement dissimulable que le "si" avait été également enregistré et pris pour tel: elle avait une marge de manœuvre.

J'ai. une. marge. de. manœuvre !!!

La voila qui s'imaginait déjà en train de confection mille variantes et mille coupes, mille combinaisons de niveau de gris, d’anthracite, de rayures, de carreaux, de vestes cintrées et chemises aux cols tous aussi stricts mais sortant de l'ordinaire par la justesse et l'adaptation à la personne qui la portait. Elle s'imaginait en train de voir Zhixue en train de défiler et avec son air implacable en mettre plein la vue à ses collèges, à la fois respectueux et intimidés par son professionnalisme et sa classe, se demandant où elle s'était habillée et qu'il fallait ab-so-lu-ment se procurer les mêmes. Sofia s'imaginait une cliente satisfaite. Un brin de vanité, peut être, mais avant tout ce qui lui important c'est que le résultat plaise !

Sortant de son imagination débordante, Sofia répondit au sourire en coin de la médecin par un nouveau sourire extatique. La cliente bien qu'avare en paroles était capable de faire preuve d'un peu d'humour et c'est probablement à cela en apparence que la vendeuse avait réagit - on pouvait en douter vu son imagination. Bien sûr que non elle n'avait pas besoin d'être si intrusive pour confectionner le vêtement, mais la couturière se prit néanmoins au jeu et répliqua:

"La coupe sera juste mais laissera un peu de marge en cas d'abus de Banofis et autres Paris-Brest, ne vous inquiétez pas ..." Elle lui fit un clin d'oeil et rangea son calepin. "Ca sera tout pour le moment. Affaire conclue !"

Sofia tendit la main en direction de Zhixue. Quelque chose lui disait que ça allait finalement très bien se passer.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Invité, puisses tu accomplir ta quête en toute sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Martinsen
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar
Sofia Martinsen
http://yuri-etiopia.1fr1.net/t1088-sofia-martinsen
Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 264

Identité
Age: 24
Origine: Norvège
Métier: Couturière
Sofia Martinsen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers :