Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toutes en maillot de bain ! [Alphard]

 :: Le Quartier des Loisirs :: Le Bar And Holky Skryté
Mar 22 Juil 2014 - 0:15
Presque deux mois s'étaient déroulés depuis sa rencontre avec Alphard. Le beau temps était de retour, l'été s'annonçait, et la majorité des filles étaient déjà en jupe et débardeur à Etiopia. Elle n'avait pas revu la métisse depuis. Elle en avait entendu parler, certes ; des rumeurs ne manquaient pas de circuler sur "la fille qui est arrivée avec une morte dans les bras". Elle avait envie de crier sur ces gens, de leur demander de se mettre à sa place. Mais on ne pouvait jamais empêcher les potins.

Ce soir-là, Firea était plantée devant son armoire trop peu remplie, à essayer de trouver un truc un minimum joli à mettre. Elle avait en effet reçu un flyer annonçant une soirée spéciale au Bar and Holky, et elle s'était dit : pourquoi pas. Seulement, il y avait une condition : porter un haut de maillot de bain. Son maillot était un une-pièce, parfait pour le sport, elle avait donc dû fouiller dans ses vieilles affaires pour retrouver un bikini bleu ciel acheté par sa mère et jamais porté. Heureusement, elle n'avait pas pris trop de poitrine depuis. A présent, il lui fallait un bas. Elle hésitait : elle avait une jupe, certes mignonne, mais elle n'était pas du tout à l'aise dedans. Déjà qu'elle se sentait à moitié nue en maillot... Elle opta donc pour un short en jean. Elle se passa un coup de brosse rapide, mit ses tongs et une veste légère pour se couvrir un peu et sortit.

Il était rare qu'elle soit habillée en "été" ; ce n'était pas si désagréable. Elle pouvait sentir la brise fraîche de fin de journée sur ses jambes. Elle aimait bien l'été, même si sa peau blanche craignait un peu le soleil. Bon, elle ne dirait peut-être plus ça quand la chaleur serait devenue étouffante, d'ici un mois ou deux...

Il n'y avait pas grand monde quand elle arriva au bar. Elle remarqua néanmoins les serveuses en maillot de bain et collier à fleurs, les clientes dont la plupart avaient respecté la consigne, et le sable répandu sur le sol. Des musiques latinos résonnaient, et on proposait des prix spéciaux sur des pichets de punch. Des tapas étaient même proposés au comptoir. Ça sentait définitivement l'été ! Elle s'approcha du comptoir, demanda un verre de punch, et piqua une petite tartine qu'elle grignota en attendant d'être servie.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Firea Shaun
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar
Firea Shaun
http://fireaumiko.tumblr.com
Age : 26
Messages : 70

Identité
Age: 20 ans
Origine: Anglaise
Métier: Agent du ZEPHIRE
Firea Shaun
Mar 29 Juil 2014 - 23:31

L’été s’annonçait chaud la journée et d’une douce tiédeur le soir. Et ce n’était pas le travail qui étouffait notre détective de choc qui occupait donc ses journées de libre à découvrir son nouvel habitat. Elle se sentait bien ici, se remettant doucement de la mort de sa compagne. Cela faisait maintenant deux mois qu’elle était arrivée. Bien sûr, elle sentait les regards et les chuchotements sur elle, à cause de la situation de son nouveau départ. Mais, quand une nouvelle chose arriverait, les gens oublieraient et elle serait enfin tranquille. Elle allait toujours portée des fleurs sur la tombe de Vanessa. La fleuriste la considérait maintenant comme l’une de ses meilleures clientes et lui avait fait un petit rabais quand elle avait retrouvé son chat qui s’était perdu. C’était çà la plupart du temps… Des animaux perdus ou des demoiselles jalouses qui voulaient vérifier si leurs copines étaient fidèles. Rien de bien folichon en somme.  

Ce soir était un peu différent. Elle avait bien vu qu’il y avait plusieurs bars et restaurant dont une discothèque mais elle ne s’y était pas encore aventuré. Toutes les résidentes avaient reçues un flyer du Bar And Holky Skryté, un bar faisant office de boite de strip stease la nuit, proposant une soirée en l’honneur de l’été. Cela annonçait de la musique latine ou des tubes de l’été, des filles avec des colliers de fleurs… Et des maillots de bain vu que la condition était que chaque cliente porte un haut de maillot de bain.

Cela tombait bien, elle en avait un qui lui allait plutôt bien, de couleur noir avec des ficelles s’attachant dans le dos et au niveau de la nuque. Il tenait bien les rondeurs de la demoiselle. Certes, elle n’avait pas une poitrine de bomba latine mais elle n’en n’avait pas peu non plus. Juste une faite pour compléter son physique musclé. Le ventre plat avec quelques abdos discret était invitant ainsi que la couleur doré qu’avait pris sa peau avec les rayons du soleil. Merci maman pour cela ! Autant bronzer quand on n’avait rien à faire. Elle avait compléter le tout avec un mini-short blanc et une paire de sandales. Elle avait relevé ses cheveux dans son habituelle coiffure en queue de cheval haute et ne portait que son collier en argent autour du cou. Le seul autre bijou était la bague qui ne quittait toujours pas son doigt à la main gauche. Elle n’arrivait pas à l’enlever encore….

Nul besoin de maquillage donc elle attrapa juste la chemise blanche sans manche qui devrait la couvrir un tant soit peu le temps de la route. Quoique cela était un grand mot vu qu’elle la laissait ouverte. Elle prit son argent et sortit, fermant sa porte de chambre. Elle descendit donc les étages, quittant la résidence pour s’engager dans les rues dans ce beau début de soirée. La brise était fraiche pour certaines mais pas pour elle. Elle lui faisait un bien fou et l’aurait fait ronronner de contentement si elle avait été un félin. Elle croisa quelques habitantes, habillées elles aussi de manière légère au vu du temps. Elle sentit quelques regards glissaient sur elle mais n’en fit cas. Elle arriva bientôt en vue du bar et y entra.

Elle se sentit tout de suite à l’aise avec le décor installé pour l’occasion. Le sable rependu par terre ferait surement glisser les personnes un peu trop alcoolisé en fin de soirée mais la piste de danse en était dégagée. Quelques transats et canapés d’été étaient autour, invitant les demoiselles à s’y installer pour discuter ou se découvrir. Les serveuses lançaient des clins d’œil à tout bout de champ alors que leurs corps huilés et seulement vêtues de maillot de bain affriolant et de colliers à fleurs attiraient le regard. La musique joyeuse aux airs latines résonnaient doucement et invitait les demoiselles à se déhancher dessus. Cela tombait bien, Al adorait danser. Elle était plutôt éclectique en matière de musique mais avait une attirance particulière pour les musiques lui rappelant le pays maternel. Il n’y avait encore pas grand monde. Elle avisa que le pichet de punch et de sangria n’était pas cher et que quelques amuses gueules typiques étaient offerts.

Elle se dirigea alors vers le bar, décidée à commander un pichet de sangria si chère à son palais. Elle ne boudait pas non plus le punch, aimant le goût du rhum sur sa langue. Et de la plupart des alcools d’ailleurs. Elle n’était pas trop difficile si on pouvait dire. Elle attrapa une tapas qu’elle grignota, baladant son regard avant de se fixer sur une demoiselle en particulier. Une sensation de froid la saisit quand elle reconnue Firea. Pas à cause de la demoiselle mais bien de la situation de leur rencontre qui la ramenait à la mort de son âme sœur. Elle se secoua doucement l’esprit, voulant chasser la tristesse qui tentait de la gagner. Elle décida d’aller la voir pour la saluer et la remercier encore. Peut-être qu’ainsi, elle ferait partir l’image qui lui revenait et qui lui était associée pour l’instant. Elle s’accouda doucement au bar à côté d’elle, une main se levant pour interpeller la barman alors que son visage se tournait vers la jeune brune.

-Bonsoir… Firea si je me souviens bien…. J’espère ne pas vous importuner mais je vous ai vu et je me suis donc dit que cela serait bien de vous saluer et de prendre de vos nouvelles… Et de vous remercier encore pour la dernière fois.

Elle lui fit un petit sourire. Même s’il était encore teinté de tristesse, il était doux et sincère.

-Comment allez-vous ? Pas d’autres demoiselles en détresse depuis moi ? Je l’espère pour vous car cela vous remplirait bien trop vos journées. Vous êtes venues vous relaxer aussi ?

La barman approcha et prit leur deux commandes avant d’aller les chercher et de les déposer devant elles. Al se servit doucement son verre de sangria, sa bouche se remplissant de salive à en sortir l’odeur fruitée mêlée de vin. Elle sourit de nouveau à Firea avant de trinquer avec elle.

-A votre santé ! Et à une soirée de détente bien méritée.

Elle prit doucement une lampée de son verre et gémit doucement à la saveur qui glissa sur son palais. Elle avala doucement avant de souffler.

-Je n’avais pas bu une aussi bonne sangria depuis longtemps… Cela me rappelle celle que me faisait ma grand-mère et mes tantes maternelles…  Un vrai délice.

Elle avisa doucement le verre de punch et souffla.

-Est-il aussi bon que la sangria ?



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Alphard Sakurazaki
Tueuse à Gages Officielle
avatar
Alphard Sakurazaki
Age : 32
Messages : 119

Identité
Age: 26
Origine: France mais japonaise espagnole
Métier: Médiatrice du ZEPHIRE
Alphard Sakurazaki
Page 1 sur 1

Sauter vers :