Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VERONIQUE FINK

Aller en bas 
AuteurMessage
Véronique Fink
•◦ Fraîchement Arrivée ◦•
avatar

Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 43

Identité
Age: 20
Origine: Hongroise
Métier: Conseillère d'Orientation

MessageSujet: VERONIQUE FINK   Dim 16 Mar 2014 - 23:28

★  Véronique Fink ★
 

Spoiler:
 


♬ Petites Informations ♬


Nom : Fink.
Prénom : Véronique.
Surnom : Papillon, Vévé.
Age : 19 ans

Signe Astrologique : Verseau
Origine : Hongrie
Chambre : Pas de préférence
Travail : Conseillère d'orientation

Ce qu'elle aime : Les glaces, les napperons, flâner dans les magasins, Miranda.
Ce qu'elle n'aime pas : Les mecs lourds, s'emmêler les cheveux, les études, Miranda.

Autres : Ceci est un DC prévu pour fonctionner avec un perso que je propose à côté (Miranda Dmitriev).
Avatar : Nozomi Tōjō, Love Live!





♬ Parlez Moi De Vous ♬


HISTOIRE :
Véronique est née d'une famille modeste, union d'une mère française et d'un père slave. Elle et sa famille ont déménagé plusieurs fois à travers l'europe de l'est jusqu'à se poser en hongrie où elle a passé la plus grande partie de son enfance. Sa mère faisait alors les ménages, tandis que père finit par trouver un poste stable dans une usine de chaussures. Les conditions difficiles furent néanmoins suffisamment clémentes par moments pour permettre à ses 4 enfants de vivre quelques instants privilégiés, notamment lorsque des repas étaient exceptionnellement garnis de viande à rôtir ou de fromage. Dans l'ensemble ils vivaient frugalement mais relativement paisiblement.

C'est au collège qu'elle rencontre pour la première fois Miranda, alors moins âgée qu'elle. Plus précisément, c'est parce qu'elles louchaient sur le même mec ... autant dire que le conflit qui en suivit fut violent et fourni en noms d'oiseaux. L'une comme l'autre jura devant tous de ne jamais se recroiser, mais c'est exactement l'inverse qui se produisit ... Certains cours étaient en effet communs tout comme les activités sportives. En dehors de l'école, il n'était pas rare qu'elles se croisent à la même boulangerie, à la même bibliothèque. Elles ressemblaient littéralement à des jumelles, à faire les mêmes choses, aller aux mêmes films aux mêmes horaires, etc. Le nombre de coïncidences finit par exacerber la paranoïa de Véronique qui se mit à penser à une véritable stalker qui la suivait pour lui faire du tort ! Elle ne savait pas quoi faire.

D'un autre côté, toute personne extérieure pouvait trouver la situation fort comique car en réalité ces événements étaient principalement dus à un nombre de goûts communs proche du mimétisme, et l'une comme l'autre semblait incapable de s'en apercevoir. Elle avaient même parfois les mêmes habits. Cela dit, Véronique n'était pas non plus bête et un beau jour elle fut contrainte d'admettre que celle qui la suivait était peut-être une admiratrice, voire qu'elle-même allait peut-être volontairement dans des endroits où elle savait qu'elle risquait de la revoir. Elle ressentit de plus en plus l'envie de l'affronter même si elle en ressortait souvent perdante, et en même temps un autre genre d'envie naissait, honteux, voire terrible. Un regard entre 2 colères exprimait un bref instant avant la bataille, comme un message, une invitation totalement impossible. Un genre de folie dans la contradiction: était-elle en train de tomber amoureuse de sa pire ennemie ? Et surtout, la réciproque était-elle possible ? En effet, Miranda semblait s'intéresser moins aux mecs depuis quelque temps et le doute devenait donc de moins en moins possible sur le sujet. Mais cette réalisation semblait vouée à l'échec, non seulement parce qu'elles ne parvenaient pas à rester ensemble sans déclencher une guerre, mais aussi parce que ce serait un affront à sa famille fervente catholique.

Le status quo était inévitable. La vie suivit son cours, et ce qui lui faisait peur devint un rituel. Elle essayait ne plus y penser et les rixes faisaient partie des activités quotidiennes au même titre que de se dire bonjour. Elle rivalisait en imagination pour trouver de nouvelles insultes tandis qu'elle la croisait sur le chemin de son travail fraichement acquis en sortie des études. Elle la narguait sur son salaire, ses meilleures notes, le fait que Miranda avait encore une année d'études et qu'elle pouvait très bien redoubler, que sa robe était moche -elle avait acheté la même un mois avant-, qu'elle était mal coiffée et que ses chaussures était de très mauvais goût sauf si c'est elle qui les portait (bien évidemment). Car tu vois, sur moi ça ne fait pas pareil, toi t'es qu'une gamine et toc ! le fait que Miranda soit en réalité bien plus belle voire plus intelligente qu'elle mettait à mal bien sûr la plupart de ses réflexions, mais c'était l'intention qui comptait.

Toutefois lorsqu'elle franchissait chaque jour le seuil de son bureau, elle se prenait comme un coup de poignard dans le cœur. Au travail elle s'interrompait régulièrement, se demandant comment elle allait l'aborder le lendemain, soupirait puis se secouait la tête en recherchant de nouveaux termes ragoûtants à son encontre, tentant de s'auto-persuader qu'elle lui pourrissait la vie. Mais dans un moment de faiblesse, elle n'aspirait qu'à lui voler un baiser ... et sa poitrine lui faisait de nouveau mal, son cœur battait la chamade. Véronique se sentait de plus en plus creuse. Chaque matin, chaque soir, ses émotions faisaient les montagnes russes, passant par tous les états de colère, de violence, de peine et de manque. Cela commença à se voir par ses collègues et même ses parents. On lui demanda si elle était harcelée par quelqu'un, ce qu'elle nia en bloc. Sa famille était au courant des conflits incessants avec Miranda mais ne savaient pas tout, loin de là, encore moins son inclinaison. Devoir cacher un tel secret lui devenait insupportable, elle en voulait au monde entier et souhaita même plusieurs fois ne pas être née ainsi.

Un jour, alors que Véronique revenait du travail elle vit de la fumée au loin. Un doute l'étreint et elle se mit à courir de toutes ses forces. Lorsqu'elle parvint dans sa rue, le quartier était en flammes, les pompiers étaient sur place ainsi que la police qui lui annonça une fuite de gaz. Il n'y avait plus de maison. Sa mère avait péri dans les flammes en essayant de sauver ses frères et sœurs, et le père revint du travail trop tard soit une heure environ après elle. Se réfugiant dans un hôtel, les 2 survivants étaient inconsolables. Mais la chute dans le désespoir n'était pas finie: il mit fin à ses jours pendant la nuit, laissant Véronique seule, et ses revenus étaient insuffisants pour continuer à loger dans l’hôtel. Elle abandonna son travail et fuit la ville.

Plus rien ne comptait, elle avait même oublié ses escarmouches. Et la malchance continuait, car faute de moyens elle se mit à faire la manche et à vivre sous les ponts, côtoyant les rats et les rustres. Le fleuve et ses reflets la narguaient de plus en plus et une semaine plus tard, quand la douleur devint insupportable elle plongea. Elle voulut se noyer et rejoindre sa famille, elle ferma les yeux mais fut soudain distraite par une lumière: une porte lumineuse était sous la surface. Une lumière douce et accueillante, si fascinante qu'elle songea un instant qu'elle était déjà morte. Elle se mit alors à nager dans cette direction et franchit le portail.

PHYSIQUE :
Véronique est une jeune femme d'une vingtaine d'années de taille et corpulence moyennes. Elle porte de longs cheveux noirs qui ont tendance à boucler mais qu'elle essaie de tirer pour éviter qu'ils ne s'emmêlent. Ses yeux émeraudes vous fixent avec un air parfois absent, parfois plein de malice, comme si la vie dans son absurdité ne lui apparaissait que dans ses deux extrêmes. Sa peau rose tourne parfois au rouge lorsqu'elle est embarrassée et vire au pale lorsqu'elle est en colère ou vexée.

Elle se vêtit généralement de façon ample afin de masquer ses défauts, se reprochant notamment un ventre un peu rond et des jambes disgracieuses. Elle aime bien varier les couleurs et les styles selon les saisons, mais a une certaine préférence pour les tons mauves et les froufrous. Ses chaussures sont plutôt de style simple sans talon, préférant être à l'aise dans ses mouvements. Lorsqu'elle se rend au travail, elle doit observer une tenue plus stricte liée à sa profession trouvée à Etiopia, mais se permet parfois quelques variations, notamment un léger décolleté ou des bijoux fantaisie.

CARACTÈRE :
Véronique manque d'assurance en elle, surtout en présence des autres. Evitant les conflits (sauf avec Miranda) elle assume tous les combats perdus d'avance et est incapable de voir ses propres atouts. Toutefois, dans ses rares moments de bonheur elle rayonne avec une telle intensité que cela contamine l'entourage qui prend le risque de s'intéresser en elle, et découvre alors une personne sensible avec un grand cœur. Obtenez sa confiance et vous aurez l'impression de reposer sur une montagne d'amour et de sérénité, à l'antithèse de votre première rencontre avec elle.

Elle est capable de dévouement notamment pour son travail mais perd facilement ses moyens, surtout si une fille mignonne est dans les parages et encore plus s'il s'agit de Miranda (à son arrivée à Etiopia elle ne sait pas qu'elle est également ici. Le premier RP de la rencontre risque d'être un choc très important et décisif pour la suite). Si la situation l'exige elle peut faire preuve d'autorité, mais généralement elle convainc les élèves perturbateurs par son attitude naturellement bienveillante.

CODE :
Avatar, gentil avatar.


Dernière édition par Véronique Fink le Dim 23 Mar 2014 - 13:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Misato Okazaki
~ Fondatrice à la Vanille ღ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 30
Messages : 1121

Identité
Age: 20 Années
Origine: Norvégienne
Métier: Démographe

MessageSujet: Re: VERONIQUE FINK   Mer 19 Mar 2014 - 14:20


Bonjour.
Etiopia te souhaite la bienvenue au sein de notre belle et grande famille. Ici, nous ne faisons pas que du RP, mais tissons également des liens. Aujourd'hui, c'est moi qui ai la chance de m'occuper de ta fiche de personnage. Je me présente, je suis Misato Okazaki, Fondatrice. Le forum ayant prit un nouveau départ, les corrections sont moins strictes, mais doivent quand même être bien traitées. Alors ne t'en fais pas, je vais me charger de te donner mes commentaires constructifs pour t'aider.

Commençons tout d'abord par ce que j'ai apprécié dans ta fiche :
~ Son origine particulière. Si je ne me trompe, nous n'avons pas encore d'Hongroise. Cela me fait plaisir de voir la diversité :D
~ L'histoire de je t'aime, moi non plus, avec ta Miranda. C'est très sympa et ça semble tiré d'un film.
~ Ton métier juste génial. Il n'est pas dans la liste des proposés, mais il me plait vraiment beaucoup.
~ Ton code qui est correct, ça me fait chaud au coeur.


Par contre, il y a quelques petites erreurs que tu devrais corriger. Je vais les regrouper pour que tu t'y retrouves et te les expliquer brièvement. Si tu as besoin d'une explication plus complète, je t'invite à lire l'article d'aide sur la grammaire qui se trouve ici. Voici ce que j'ai remarqué :
~ Est-ce que tu sais ce que je vais dire!? Ahah oui ton avatar , c'est quoi ce caca? Met le en 200x400 hin. Et tu sais que si besoin, y a qu'à demander. On te le fais volontiers.
~ N'oublie pas de remplir ta fiche de présentation via ton profil.
~ Des petites fautes par-ci par là, mais bon, j'ai réussi à lire ton histoire hin. Donc si tu as envie de repasser un oeuil dessus n'hésite pas.


Maintenant le plus important c'est que tu fasses quelque chose pour cet avatar. Il faut qu'on parle de ta prédéfinie aussi, mais elle sera placée là où il faut dès que je t'aurais validé. Lorsque tu auras fais le nécessaire, je pourrais de nouveau regarder ta fiche et le temps venu te valider et t'accepter parmi nous.
Bonne correction.

Misato Okazaki, Fondatrice.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
http://yuri-etiopia.1fr1.net
Véronique Fink
•◦ Fraîchement Arrivée ◦•
avatar

Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 43

Identité
Age: 20
Origine: Hongroise
Métier: Conseillère d'Orientation

MessageSujet: Re: VERONIQUE FINK   Mer 19 Mar 2014 - 19:35

Bonjour, je vais répondre dans l'ordre:

- hmmm ... j'ai zappé de vérifier le métier (je peux changer), mais s'il est accepté ça me va très bien aussi
- pour l'avatar, j'ai récupéré une sale habitude d'un autre forum qui limite fortement les tailles. Je corrigerai dès que possible
- pour la fiche de présentation, je pensais qu'elle serait remplie APRES validation. Je vais tâcher de changer ça, donc
- pour les fautes, je corrige dès que possible ^^" ...
Revenir en haut Aller en bas
Véronique Fink
•◦ Fraîchement Arrivée ◦•
avatar

Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 43

Identité
Age: 20
Origine: Hongroise
Métier: Conseillère d'Orientation

MessageSujet: Re: VERONIQUE FINK   Jeu 20 Mar 2014 - 22:56

Bonjour, j'ai tâché d'améliorer les points demandés.
Revenir en haut Aller en bas
Misato Okazaki
~ Fondatrice à la Vanille ღ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 30
Messages : 1121

Identité
Age: 20 Années
Origine: Norvégienne
Métier: Démographe

MessageSujet: Re: VERONIQUE FINK   Sam 22 Mar 2014 - 18:02


Bonjour.
Merci de t'être donné la peine de corriger. C'est à présent okey pour moi. Je t'attribue la chambre 14 avec Juri et Calypso. Comme tu as trouvé le bon code dès le départ tu as le droit à une étoile bonus. Pour savoir comment gagner ou utiliser des étoiles, nous te conseillons de bien relire l'article à ce sujet.

Tu peux dès lors aller répondre ou poster un sujet libre au portail.

Je te souhaite de bien t'amuser parmi nous ! Bienvenue chère Véronique.

Misato Okazaki, Fondatrice.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
http://yuri-etiopia.1fr1.net
Véronique Fink
•◦ Fraîchement Arrivée ◦•
avatar

Genre IRL :
  • Masculin

Age : 36
Messages : 43

Identité
Age: 20
Origine: Hongroise
Métier: Conseillère d'Orientation

MessageSujet: Re: VERONIQUE FINK   Sam 22 Mar 2014 - 18:36

Merci beaucoup ! ♥

Je corrige les derniers détails discutés par PM dès que possible :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VERONIQUE FINK   

Revenir en haut Aller en bas
 
VERONIQUE FINK
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Véronique Sanson
» Pourquoi Aristide ne rentrerait-il pas chez lui ?
» Kijan batay la ap mennen.
» i fink you freaky and i like you a lot + cassandre peyras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: Histoire et Présentation :: La Fiche Du Personnage :: Fiches Validées :: CULTURE ET EDUCATION-
Sauter vers: